Pourquoi Lucky Luke mordille-t-il un brin d’herbe ?

Jusqu’en 1983, Lucky Luke se baladait constamment avec une cigarette à la bouche. Pourquoi le cow-boy a-t-il troqué sa clope contre un brin d’herbe ?

0
7640
. Jusque dans les années 1980, « l’homme qui tire plus vite que son ombre » était inséparable de son mégot, qu’il roulait à une seule main en tenant sa bague à tabac dans la bouche. ©DR

Lucky Luke ne se balade jamais sans mordiller un brin d’herbe. Pourtant, le célèbre cow-boy n’a pas toujours eu une brindille à la bouche. Jusque dans les années 1980, « l’homme qui tire plus vite que son ombre » était inséparable de son mégot, qu’il roulait à une seule main en tenant sa bague à tabac dans la bouche. Pourquoi Lucky Luke a-t-il changé ses habitudes ? Réponse.

Lucky Luke : victime de la censure

En 1983, l’un des albums de Lucky Luke est adapté à la télévision américaine par les studios Hanna-Barbera Productions. Morris, le créateur du personnage, est alors contraint de remplacer la sempiternelle cigarette par un brin d’herbe, sous la pression des associations antitabac. Il s’agissait de ne pas influencer les jeunes spectateurs souhaitant imiter leur héros du Far West. Dans la foulée, la cigarette disparaît également des bandes-dessinées. Morris sera d’ailleurs récompensé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre de la « Journée mondiale sans tabac » pour avoir montré l’exemple.

La bande-dessinée franco-belge a souvent été censurée, en particulier en France à cause de la loi de 1949 sur les publications pour la jeunesse. Ainsi, la fin de la douzième histoire, Hors-la-loi, a été changée car jugée trop sanglante. Dans la version originale, Bob Dalton meurt d’une balle dans la tête, que l’on suppose tirée par Lucky Luke. Dans la version censurée, le frère Dalton est arrêté par le cow-boy puis retrouvé mort. Néanmoins, rien n’indique que le héros de la BD est à l’origine du décès.

Autre exemple de censure : lors de l’adaptation des bandes-dessinées en dessins animés, certains clichés seront supprimés. Ainsi, la version télévisée ne montre plus les Mexicains faisant constamment la sieste ou les Chinois blanchissant de l’argent.

Sur le même thème :

Darcula, Pocahontas, d’Artagnan… ont-ils vraiment existé ?

Mathilde Bourge