masquer
Système D

4 pistes pour arrondir ses fins de mois

Le 23/09/2012 à 10:40:56
Vues : 3344 fois JE REAGIS

Des salaires qui stagnent et des prix à la consommation qui augmentent : une équation à laquelle il faut faire face tous les jours. Pour sortir la tête de l’eau, on arrondit ses fins de mois en suivant ces quelques pistes.

On organise des ventes à domicile

C’est la grande tendance du moment : le secteur de la vente directe enregistre une hausse de son chiffre d’affaires de 8 à 10 % par an. Les ventes en réunion, organisées à 80 % par des femmes, ne se limitent plus aux célèbres Tupperware. Tout ce qui touche à la famille et à la maison y passe : textile, lingerie, cosmétiques, compléments nutritionnels, bijoux, produits d’entretien, produits bio, sans oublier les sex toys.

À raison d’une réunion par semaine, il est possible de se faire de 300 à 500 euros par mois. Préférez travailler pour des entreprises adhérentes à la Fédération de la vente directe, elles vous dispensent une formation. Sachez que vous serez affilié à un régime spécial d’indépendant relevant tout de même de la Sécurité sociale. Pour décrocher des offres d’emploi dans la vente directe, rendez-vous sur le site de la fédération : fvd.fr !

On loue tout ce qu’on peut

Vous ne vous servez pas tous les jours de votre tondeuse à gazon, de votre décolleuse à papier peint ni même de votre perceuse, pas plus que de votre caméscope ? Louez-les pour une dizaine d’euros par jour sur E-loue.com. Le site prend 20 % de la transaction, somme avec laquelle il paie, entre autres, les assurances qui vous dédommageront en cas de pépin. Côté caution, il enregistre l’empreinte bancaire de vos clients. Quelqu’un d’actif avec une vingtaine d’annonces réussit à se faire en moyenne entre 300 et 500 euros par mois.

Sur E-loue.com, on peut aussi louer sa voiture ou, mieux, son utilitaire. Il existe sur ce créneau de la location de véhicules entre particuliers des sites spécialisés comme Voiturelib. com ou Cityzencar.com. Le premier prend 30 % du montant de la location ; le second, pour se rémunérer, propose aux loueurs un système d’abonnement. On peut aussi, si l’on est propriétaire, louer la chambre laissée vide par les enfants à un étudiant ou sa maison, si elle est bien placée, le temps des vacances. Un petit tour sur Leboncoin.fr ou Pap.fr et l’affaire est pliée.

On fait un max de pub

Ce n’est pas une option permise à tout le monde car il faut être propriétaire d’une maison placée sur un site stratégique pour pouvoir intéresser les annonceurs. Si c’est votre cas, pensez à louer un mur de votre maison ou enclos, ou encore une partie de votre jardin à des sociétés comme Multi-com-affichage.fr ou encore Cbsoutdoor.fr. Spécialistes de l’affichage publicitaire en extérieur, ils vous verseront, si votre bien les intéresse, de 100 à 6 000 euros par an.

Plus répandu et plus facile d’accès, l’affichage publicitaire sur votre voiture dont la carrosserie doit être nickel. On vous promet de 70 à 390 euros par mois selon les entreprises et selon votre profil d’automobiliste. Posez votre candidature sur des sites comme Drive-n-com.com, Movinpub.com ou encore Carlogo.com.

On exploite ses talents

Faites un point sur vos compétences personnelles et professionnelles et voyez comment les exploiter. Un cours de soutien scolaire, de musique ou d’informatique par exemple, facturé entre 13 et 25 euros de l’heure. À raison de deux ou trois cours par semaine, c’est une somme rondelette qui tombe dans votre porte-monnaie à la fin du mois.

Fans de musique, vous avez un groupe qui assure et est capable de mettre l’ambiance dans une soirée privée, un gala ou un séminaire d’entreprise ? Sachez que vous pouvez réclamer de 600 à 1 000 euros par prestation. Commencez par faire des concerts gratuits dans des bars de votre ville pour vous faire connaître et amorcer le bouche-à-oreille.

Si votre truc, c’est plutôt la photo, deux hypothèses s’offrent à vous. Celle de les mettre en ligne sur Fotolia.com en espérant qu’une agence de pub ou de communication les achète. Là, vous pouvez, si vous êtes pro et très actif, gagner jusqu’à 500 euros par mois. Sinon, si vous êtes doué pour prendre les photos sur le vif, pensez aux mariages. Vous pouvez demander de 500 à 800 euros par cérémonie.

Enfin, votre expertise professionnelle peut intéresser des centres de formation, profitez des RTT pour transmettre votre savoir.

MAUVAISE IDÉE - Revendre ses points de permis

Se refiler les points de permis en famille, c’est banal. Les revendre sur Internet, c’est plus rare, même si c’est une pratique qui tend à se répandre. Le principe est simple : vous endossez l’infraction à la place de l’automobiliste flashé et vous perdez des points de permis à sa place moyennant 200 à 250 euros par point. Reste que cette façon d’arrondir ses fins de mois est non seulement parfaitement illégale, mais dans le collimateur de la police. Puni par la loi depuis mars 2011, ce trafic fait l’objet de premières poursuites depuis cet été. Quatre particuliers domiciliés en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne ont ainsi été épinglés. Ils risquent un an de prison et 30 000 euros d’amende.

Par Alexandra Da Rocha

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image