masquer
Polémique

Fruits et légumes : les grandes surfaces les vendraient à perte

Le 23/08/2012 à 14:31:00
Vues : 1477 fois JE REAGIS

Les marges des grandes surfaces sur la vente des fruits et des légumes ne seraient pas aussi importantes que ce que les consommateurs pensent. Elles pourraient même être inexistantes.

Avec l’arrivée des beaux jours, vient l’envie de manger frais et de saison. Les Fruits et les légumes ont donc la côte en été et pourtant leurs prix en grande surface ne permettent pas à tous les Français de se faire de bonnes salades de fruits frais ou de se préparer de belles salades composées. Et pourtant d’après la Fédération du commerce et de la distribution (FDC), les marges des grandes surfaces sont faibles voir négatives.

La Fédération explique dans un communiqué que dans les prix des fruits et légumes vendus en grande surface, il y a des coûts incompréhensibles qui justifient leur hauteur sans que les marges ne soient en cause. Il s’agit notamment des coûts d’achat, de transports et les charges d’infrastructures. La FDC en arrive à la conclusion qu’en incluant tous ces paramètres aux prix, « les marges des enseignes sont extrêmement faibles, voire négatives en moyenne ».

Mais du point de vu des producteurs, les prix de vente pratiqués par les grandes surfaces sont encore bien trop élevés. Pour protester et inciter les grandes surfaces à baisser leurs prix, un syndicat agricole, la Confédération syndicale agricole des exploitants familiaux (Modef), a donc organisé, mercredi, une vente directe. Le principe de cet évènement est pour les producteurs de se déplacer et de vendre directement leurs produits aux consommateurs. Un évènement à succès qui pourrait donner des idées aux producteurs et aux consommateurs qui y ont pris part.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image