masquer
Polémique

Un gaz mortel dans la climatisation de nos voitures ?

Le 17/01/2012 à 18:15:42
Vues : 1932 fois 3 REACTIONS

Un gaz potentiellement mortel pour l’homme pourrait être introduit dans les voitures construites en Europe les prochaines semaines.

Le gaz réfrigérant actuellement utilisé dans les climatisations des voitures pose problème : il rejette énormément de CO2. Les constructeurs automobiles, soucieux de commercialiser des voitures toujours plus vertes, envisagent donc de le remplacer par un autre fluide frigorigène, le « HFO-1234yf », nettement moins polluant. A noter ce petit détail non négligeable : ce nouveau gaz serait mortel pour l’homme. Il a pourtant été homologué par le Japon, les Etats-Unis et l’Union européenne.

Plus dangereux que l’acide chlorhydrique ou sulfurique

En cas d’accident de voiture, ce gaz s’avèrerait redoutable. En effet, lorsqu’il s’enflamme (dès 405°C, sachant qu’un véhicule en feu peut atteindre plus de 1200°C…), le « HFO-1234yf » diffuse un autre gaz qui se transforme en acide fluorhydrique au contact de l’eau (provenant de la lance à incendie des pompiers, par exemple). Cet acide, plus dangereux encore que l’acide chlorhydrique ou sulfurique, s’attaque à la peau puis au système nerveux de l’homme. Il peut provoquer sa mort en quelques jours.

L’appel de la députée écologique Michèle Rivasi

L’eurodéputée Europe Ecologie – Les Verts Michèle Rivasi devait tirer un signal d’alarme cet après-midi devant le Parlement européen. Il y a effectivement urgence : ce gaz pourrait être introduit dans les voitures construites en Europe dès les prochaines semaines. Le message est lancé aux constructeurs automobiles et aux autorités.

Par JT

Top articles
3 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 17/01/2012 à 18:21:53- par Anonyme

    Au secours ! où va le monde ?

  2. avatar
    Publiée le 20/01/2012 à 13:35:07- par Anonyme

    Bonjour!

    en tant que journaliste spécialiste de l’après-vente automobile, je pense qu’il est urgent de relativiser cette information alarmiste, aux effets disproportionnés. Je vous invite à prendre connaissance de notre enquête sur ce sujet au lien suivant:
    http://www.apres-vente-auto.com/actualite/4137-clim-la-vraie-fausse-histoire-du-qgaz-mortelq-des-clim

    Nous sommes les premiers à souligner les dangers quand ils sont réels; mais dans ce cas précis, on frise le délire et la théorie du complot…
    cordialement
    Jean-Marc Pierret

  3. avatar
    Publiée le 20/01/2012 à 18:36:20- par Anonyme

    Moi, je pense que ça vaut le coup quand même que des personnes s'y intéressent de près pour trancher le vrai du faux : qui sait, ceux qui disent qu'il n'y a aucun risque ont peut-être des intérêts financiers dans la construction automobile ? Avec tous les scandales liés à la santé et les entrepreneurs sans scrupules, mieux vaut un bon principe de précaution...