masquer
Espace

La nuit des étoiles fêtée dans tout l'Hexagone

Le 10/08/2012 à 13:18:38
Vues : 2693 fois JE REAGIS

La nuit des étoiles, c'est du 10 au 12 août dans toute la France. Il sera possible d'observer les étoiles filantes et de nombreux ateliers seront consacrés à la découverte de Mars. Voici la liste des endroits pour observer le ciel, loin des lumières.

A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 12 août sera célébrée dans tout l'Hexagone la nuit des étoiles. Pour la 26e édition, 350 manifestations gratuites ont été organisées dans toute la France, afin que le plus grand nombre puisse découvrir les joies de l'astronomie et la magie des pluies d'étoiles filantes, surtout prévue dans la nuit du 12 au 13 août. Le public pourra observer tout cela grâce à des lunettes ou encore des télescopes mis à disposition dans tous les points d'observation.

La planète Mars sera à l'honneur cette année, quelques jours après l'arrivée du robot Curiosity sur la planète rouge .

A bas les lumières

Le problème, dans ce genre de manifestation, est qu'un éclairage trop fort obstrue complètement la vue du ciel. Autant dire que dans les grandes villes, il est quasiment impossible d'admirer le spectacle, tant l'éclairage est omniprésent. Si certaines villes font des efforts en coupant quelques lumières, cela est souvent insuffisant. L'association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne (ANPCEN) organise d'ailleurs chaque année un concours, appelé « villes et villages étoilés », afin que les habitants puissent profiter de la magie de ces nuits.

En Bretagne, certains villages sont obligés de jouer le jeu. "Pour la Nuit des étoiles, nous demandons à des communes alentour d'éteindre leur éclairage public la nuit", explique Philippe Adrian, conférencier au Planétarium de Bretagne, à Pleumeur-Bodou.

Et si les maires de France ne sont pas spécialement fan d'astronomie, un autre argument pourrait les faire changer d'avis : les économies sur les factures d'électricité si l'on diminue l'amplitude horaire des éclairages.

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image