masquer
Tourisme

Les méduses vont-elles gâcher vos vacances ? 

Le 20/06/2012 à 09:16:06
Vues : 2875 fois JE REAGIS

Les méduses sont les ennemies jurées des vacanciers. Pourtant, elles sont essentielles à notre écosystème.

Les méduses ont été particulièrement nombreuses l'été dernier et devraient de nouveau envahir les plages cette année.

Surtout présentes en Méditerranée lors de l'été 2011, les méduses font fuir les touristes, qui voient en elles une bête redoutable et repoussante. A Monaco, Antibes, Cannes ou Nice, les plagistes parlent encore avec effroi de cette invasion.

Un été 2012 avec les méduses

Cette année encore, cet animal marin ne se fera pas discret. Les prévisions de Météo Consult-La Chaîne Météo, pour la saison estivale 2012 s'annonce à nouveau chaude, entrecoupée de périodes orageuses et bien ventées. Avec en prime, une eau de baignade méditerranéenne plutôt agréable en prévision pour les touristes... comme pour les méduses.

L'année dernière, ces vagues de chaleur avaient attiré les très urticantes méduses violettes, «Pelagia Noctiluca», sur le littoral.

Arrivée des méduses : courants marins et température de l'eau responsables

Le programme scientifique Jelly Watch s'intéresse donc aux méduses, de plus en plus nombreuses près des plages. Floriane Delpy, doctorante spécialisée en écologie des méduses à l'Institut Méditerranéen d'Océanologie, explique que l'objectif de cette étude est de prévoir l'arrivée de ces animaux marins sur nos côtes. Cependant, elle afirme qu'«actuellement rien ne permet de prévoir avec certitude l'arrivée des méduses » même si « plusieurs facteurs apportent déjà quelques pistes de réponse».

Comment anticiper cette invasion ? En observant les courants marins, afin de déterminer s'ils vont rabattre ou non les méduses vers les côtes. Les scientifiques prennent également en compte la température de l'eau. Plus elle est chaude, plus elle avance la maturité sexuelle des méduses et donc leur reproduction. Une eau à température élevée va donc favoriser le développement des méduses Pelagia Noctiluca.

La pollution attire les méduses

Si la plupart des animaux sont victimes de la pollution, les méduses, elles, sont au contraire attirées par ce fléau. «La pollution attire effectivement davantage les méduses mais de manière indirecte, explique Floriane Delpy. Les méduses se nourrissent principalement de petits crustacés, qui eux, s'alimentent avec les algues générées par les substances polluantes comme les engrais agricoles». La pollution procure donc plus de nourriture aux méduses et elles sont donc présentes en plus grand nombre dans les eaux les plus sales.

Les méduses : indispensables à l'écosystème

Comme toute espèce, la méduse a un rôle dans l'équilibre de notre écosystème.

La pêche industrielle fait en effet disparaître une grande partie des stocks de petits poissons, comme les sardines. Les scientifiques ont récemment compris que les méduses se nourrissaient de la même chose que ces petits poissons et que leur présence permet donc de réguler le nombre de certains autres organismes. Sans elles, ces petits crustacés proliféreraient de manière importante et le déséquilibre biologique serait encore plus important.

Bref, les méduses sont gênantes mais pas néfastes, au contraire...sauf peut-être pour le tourisme.

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image