masquer
Famille

Faut-il raccourcir la durée du congé parental d’éducation ?

Le 18/09/2012 à 15:48:29
Vues : 1482 fois 5 REACTIONS

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, évoque l’idée de raccourcir le congé parental, tout en le rémunérant davantage, afin de favoriser le retour à l’emploi des jeunes mères. Elle prône aussi un meilleur partage de ce congé entre les hommes et les femmes.

Un congé parental plus court, mais mieux rémunéré ? L’idée a été lancée mardi 18 septembre par Najat Vallaud-Belkacem, lors d’une conférence de presse organisée à Rennes. La ministre des Droits des femmes souhaite trouver une solution pour favoriser le retour des femmes à l’emploi après une maternité. Sur ce sujet, et sur l’égalité professionnelle en général, une concertation va être lancée entre les partenaires sociaux et l’État. Elle devrait aboutir en mars 2013.

Congé parental : 98 % des bénéficiaires sont des femmes

Le congé parental d’éducation permet aux mères ou aux pères de faire une pause dans leur carrière pour s’occuper de leur progéniture, tout en continuant à percevoir une rémunération. Actuellement, ce congé peut durer jusqu’à trois ans par enfant, et est payé environ 550 euros par mois. Mme Vallaud-Belkacem rappelle que 98 % des bénéficiaires du congé parental sont aujourd'hui des femmes qui, au bout des trois années, « ont beaucoup de difficultés à revenir sur le marché du travail ».

Pour remédier à cette inégalité, plusieurs solutions sont évoquées. La ministre a déjà annoncé que plusieurs régions allaient offrir aux jeunes mamans des bilans de compétences, des formations ou des emplois aidés.

Congé parental : vers un meilleur partage entre les pères et les mères

La ministre a appelé les négociateurs à réfléchir à « comment faire pour que (le congé parental) soit mieux partagé qu'il ne l'est aujourd'hui par les hommes et les femmes ». Si les principales bénéficiaires sont des femmes, c’est parce qu’en général, leurs salaires sont moins élevés que celui de leur conjoint. Il est donc plus facile de « sacrifier » l’emploi de madame que celui de monsieur…

De son côté, le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé, lors de la même conférence, l’application d’un décret, d’ici la fin de l’année, permettant de sanctionner les entreprises de plus de 50 salariés qui n’auraient pas prévu de plan d’égalité salariale. Si l’écart de rémunération de 27 % entre les hommes et les femmes (9 % à qualification et poste équivalents) était réduit, peut-être que les papas n’hésiteraient plus à s’arrêter quelques mois pour pouponner.

Par Julie Toury

Top articles
5 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 18/09/2012 à 16:53:17- par Anonyme

    si 98% des femmes prennent ce congé, c'est surtout par choix, non par obligation. Si on met des enfants au monde, c'est pour les élever, toutes les femmes ne sont pas des carriéristes féministes ! Najat, elle s'en fout, ses gosses sont nés en 2008, elle n'est plus concernée et je doute même qu'elle ait pris le temps de les élever en prenant un congé.
    Et n'oublions pas que même si le papa adore ses enfants, je doute qu'il ait envie de passer 24H sur 24 avec ses chères têtes blondes, sans compter qu'il devrait s'occuper de la logistique de la maison...
    Que le PS laisse le choix au moins entre un congé plus court et mieux rémunéré, ou alors de choisir 3 ans avec la prestation actuelle.

  2. avatar
    Publiée le 18/09/2012 à 17:19:04- par Anonyme

    attention à ce que vous dites 'anonyme' : ce ne sont pas 98 % des femmes qui prennent ce congé, mais 98 % des bénéficiaires qui sont des femmes... et j'espère que vous plaisnatez quand vous dites " je doute qu'il ait envie de passer 24H sur 24 avec ses chères têtes blondes, sans compter qu'il devrait s'occuper de la logistique de la maison... ". Mais bien sûr, un mec n'a rien à faire à la maison, par contre la femme, elle, ça l'éclate...

  3. avatar
    Publiée le 18/09/2012 à 17:35:43- par Anonyme

    Allez, ni pute ni soumise!! laissez moi rire, encore une féministe
    Bon, je pense que les femmes devraient pouvoir accoucher au travail, ça serait plus simple. Qu'est-ce qu'elles nous font chier à faire des gosses et en plus a vouloir les élever 3 ans ...Tu as raison anonyme 2, je pense qu'il faudrait inverser les rôles, quand est-ce que les hommes se feront greffer un utérus ?

  4. avatar
    Publiée le 20/09/2012 à 00:26:23- par Anonyme

    Étant moi même en CPE je trouve que c'est une belle connerie. Effectivement on ne touche pas grand chose et c'est difficile mais si c'est pour bosser comme une dingue, ne pas voir ses enfants grandir, payer la crèche, et au final être en plus taxer un max par l'état pour le peu qu'on gagne.. le calcul est vite fait. Mais réduire le CPE poserait un autre problème... L'entrée en maternelle n'est accepté qu'a partir de 3 ans, s'il le congé est reduit (et de combien ?) Quest-ce qu'on fait des gosses avant leur rentrée à l'école ? C'est déjà difficile d'arriver à faire garder ses gosses, mais pour quelques mois c'est de la connerie... Déjà à gérer pour les parents mais aussi perturbant pour l'enfant (changement multiple)... Concernant les bénéficiaires, effectivement 98% sont des femmes mais c'est pas pour la majorité à cause de leurs faibles revenus mais parce qu'on est dans une société ou malheureusement, encore à nos jours, la femme est celle qui gère le quotidien, la logistique, le ménage, la bouff, les gosses,... et oui... C'est très souvent la réalité et j'en suis moi-même outrée.... Perso, j'aurais pas vu mon mari prendre un CPE est être en mesure de pouvoir gérer ce quotidien...

  5. avatar
    Publiée le 20/09/2012 à 00:39:24- par Anonyme

    On parle d'inégalité homme/femme mais si c'était que du point de vue rémunération.........pffffff... C'est pour tout !!!! La femme elle lève les enfants, les dépose à l'école, va bosser autant qu'un homme, fait sa journée de taf, récupère les gosses, rentre préparer le repas tout en s'occupant des enfants (bain, devoir...) et en s'occupant des tâches ménagères..... ils feraient mieux d'essayer de changer les mentalités !

Vidéo Buzz
En mer, les muscles se fatiguent beaucoup plus vite que sur Terre.

Sortie en mer : la campagne interactive pour le port du gilet de sauvetage

lire la vidéo