masquer
Actualité

Les tests ADN sur internet

Le 26/01/2010 à 14:56:06
Vues : 4453 fois 1 REACTION

Connaître son patrimoine génétique est à la portée de tous. Plusieurs sociétés sur Internet en ont fait un vrai business. Elles proposent aux curieux des dizaines de tests pour tout savoir sur leurs origines, leur santé, leur descendance et même leur vie amoureuse. Miracle ou arnaque?

Le test de paternité

Selon une étude de mai 2009 publiée dans la revue scientifique The Lancet, 1 enfant sur 30 n’est pas celui de son père … Pour s’en assurer, rien de tel qu’un test de paternité. Sauf qu’en France, ce genre de pratique est très encadré (loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique ). Seul un juge peut en ordonner le recours. Résultat, 10.000 à 20.000 Français choisissent délibérément de contourner les contraintes de la loi en s’adressant à des laboratoires étrangers sur Internet. Pour 150 à 600€, on peut commander en quelques clics un kit de prélèvement de salive à retourner par la poste. Les résultats, fiables à plus de 99%, sont envoyés quelques jours plus tard à domicile. «Une qualité suisse», assure le laboratoire du siteGentest.ch … Quant àhomeDNAdirect , en plus du test de paternité, renommé «test de paternité pour la paix de l’esprit», il propose un test d’infidélité. «Nous pouvons confirmer ou infirmer la présence masculine ou féminine d’ADN sur n’importe quel objet douteux», précise le laboratoire. Mais attention! En commandant un test de paternité sur internet, vous risquez la confiscation par les douanes, 15.000€ d'amande et 1 an de prison!

A la recherche de vos origines

«Avez-vous des racines celtes, juives, phéniciennes?» Voilà une drôle de question à laquelle le laboratoireIgenea.com prétend pouvoir répondre. Avec vos beaux yeux bleus, vous pensiez que vos ancêtres étaient de fiers Vikings? Perdu! Ils étaient Mongols. Avec un test ADN, Igenea.com promet de faire découvrir, à partir de 99€, le pays et le peuple d’origine d’une personne ainsi que son haplogroupe, qui détermine sa région géographique originelle. Une version moderne de la généalogie traditionnelle.
Cette méthode permet également de se trouver des cousins génétiques à travers le monde.

Trouver l'âme soeur

Que ne ferait-on pas pour trouver l’âme soeur! Après le speed-dating et les, une agence matrimoniale suisse, propose ce nouveau service à ses clients. «Les gens nous disent souvent qu’ils s’entendent très bien, qu’ils ont beaucoup de choses en commun, mais qu’ils ne ressentent pas d’alchimie amoureuse», explique Trea Tijmens, directrice deSuccessmatch.ch . D’où l’idée de s’en remettre à la génétique. En présence de personnes avec lesquelles nous sommes très compatibles génétiquement, nous ressentons cette rare sensation d’adéquation parfaite. Il s’agit de la réponse réceptive et avenante du corps lorsque les systèmes immunitaires sont en harmonie et vont bien ensemble , peut-on lire sur le site de la société suisseGenepartner qui commercialise ce test pour 99$ (67€). Elle s’appuie sur les recherches effectuées par le biologiste Claude Wedekind qui portent sur le lien entre les gènes HLA et la préférence pour une odeur corporelle.
Cette société vous promet aussi des rapports sexuels plus agréableset des taux de fertilité plus élevés

Anticiper la maladie

Pour quelques centaines de dollars, une trentaine de sites Internet, en majorité américains, vendent aujourd’hui des tests de prédisposition à des dizaines de maladies courantes. Un business semble-t-il prometteur puisque Google a investi 4 millions de dollars dans 2 des entreprises les plus connues du marché, 23andme.com etNavigenics.com qui exhortent ses clients «à prendre en main» leur santé. Leur fonds de commerce: prévenir, c’est guérir… ou presque. En étudiant le génome des personnes, ces laboratoires affirment en déduire leur risque de développer diabète, rhumatismes, obésité, affections cardio-vasculaires, asthme, cancers, Alzheimer, Parkinson… Attention! Les tests proposés par ces laboratoires n'ont pas été prouvés scientifiquement et leurs résultats peuvent varier d'un site à l'autre!

Par Solenne Durox

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 03/12/2013 à 21:06:05- par Anonyme

    Bonjour, c'est vrai que comme le dit ici la directrice de l'agence Sucess Match, il n'est pas évident de ressentir quelque chose, cette émotion de l'amour, quand on rencontre quelqu'un. L'idéal serait de pouvoir tracer, avec l'ADN ou autre technologie, pourquoi on est attiré par telle ou telle personne. Intéressant article.
    Orlane de Rohens
    http://www.agence-selectpartner.com