masquer
Aïe

Aspirine, paracétamol... : à haute dose, ils provoquent des maux de tête !

Le 24/09/2012 à 07:27:58
Vues : 2769 fois JE REAGIS

Selon des chercheurs anglais, la surconsommation d'antalgiques pour calmer des maux de tête provoquerait... des maux de tête. Aspirine, paracétamol et ibuprofène sont donc à consommer avec modération.

Après « les antibiotiques, c'est pas automatique », un nouveau message de prévention pourrait bientôt voir le jour : « les antalgiques, c'est pas automatique » ! Selon l'Institut national pour la santé et l'excellence clinique (NICE) au Royaume-Uni, consommer trop de médicaments destinés à calmer la douleur pourrait provoquer des maux de tête. Sont notamment visés le paracétamol, l'aspirine et l'ibuprofène, couramment utilisé en cas de migraines de tête, maux de ventre ou douleurs articulaires. Les auteurs du rapport estiment qu'une personne sur cinquante souffrirait de maux de tête liés à la surconsommation d'antidouleurs. Un comble !

À partir de combien de comprimés consommons-nous « trop » d'antalgiques ?

« Prendre des antalgiques plus de dix ou quinze jours sur un mois peut entraîner des maux de tête à cause d’un abus médicamenteux », prévient le professeur Martin Underwood, chercheur à la Warwick Medical School, cité par le Daily Mail. Au bout de quelques jours, le cerveau « s'habituerait » à recevoir des doses d'antidouleurs, lesquels ne feraient plus effet. Il est donc facile, pour l'utilisateur, de tomber dans un cercle vicieux : plus on a mal à la tête, plus on prend d'antalgiques, plus on a mal à la tête, plus...

Pour conclure, si des migraines perdurent, mieux vaut se rendre chez son médecin plutôt que d'avaler des boîtes de paracétamol ou d'aspirine. Des méthodes plus douces comme l'acupuncture, l'hypnose ou l'homéopathie peuvent aussi vous soulager.

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image