masquer
Santé

Bientôt la fin du calvaire pour les allergiques à l’œuf ?

Le 20/07/2012 à 19:42:41
Vues : 7624 fois 1 REACTION

L'allergie à l'oeuf est l'une des plus répandues chez les enfants. Des chercheurs ont constaté qu'il était possible de les désensibiliser en leur ingérant quotidiennement des petits doses de blanc d'oeuf.

Les enfants allergiques à l’œuf vont peut-être bientôt en finir avec leur régime restrictif. Des chercheurs ont constaté que lorsqu’on donnait à petite doses régulières et progressive du blanc d’œufs à ces enfants, ils finissaient par le tolérer.

En clair, il faut traiter l’allergie à l’œuf, qui touche environ 2,5 % des enfants, par l’œuf. « L’immunothérapie par voie orale est une opportunité majeure pour les enfants présentant une allergie alimentaire persistante », explique le Dr Etienne Bidat, responsable de l’unité d’allergologie du service de pédiatrie de l’hôpital Ambroise Paré, dans les colonnes du Figaro.

Les réactions allergiques ne sont, pour la plupart du temps, pas graves. Les enfants font généralement de l’urticaire, de l’eczéma, de l’asthme ou vomissent. Mais il arrive que des enfants, avec des intolérances plus sévères, souffrent de choc anaphylactique.

Au-delà des complications médicales, le quotidien des enfants et de leur famille est très contraignant. Les parents, en faisant leurs courses, doivent faire très attention aux composants des produits qu’ils achètent, car l’œuf est partout : dans les gâteaux, les bonbons, les crèmes lactées etc… Les régimes d’éviction sont très stricts et privent l’enfant de pas mal d’aliments.

Mais, grâce à cette étude, les chercheurs ont constaté que « les mécanismes de tolérance passent par un contact avec l’aliment dans des quantités supportées » conclue le Dr Bidat.

Une étude qui rassure les familles

Depuis 5 ans déjà, quelques services hospitaliers de pédiatrie pratiquent ce genre de traitement sur des enfants allergiques aux œufs, à la farine ou encore au blé. Mais ces pratiques font souvent peur aux parents, qui craignent une mauvaise réaction.

L’étude, publiée dans New England Journal of Medecine viennent rassurer les familles, puisque 55 enfants, âgés de 5 à 11 ans ont reçu, chaque jour, des petits doses d’œuf sous forme de poudre, dont les quantités ont été peu à peu augmentées.

Au bout de 10 mois, 55 % des enfants étaient désensibilisés, 75 % l’étaient au bout de 22 mois.

Si cette allergie se guérit toute seule, dans la plupart des cas, vers l’âge de 6 ans, ce traitement viendrait accélérer le processus.

Par Mathilde Bourge

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 29/08/2012 à 11:28:16- par Anonyme

    Ca c'est de l'info !