masquer
médecine douce

Contre la toux, favorisez le miel aux sirops

Le 09/08/2012 à 10:35:31
Vues : 1330 fois JE REAGIS

En plein boom de la médecine douce, le miel est le nouveau remède à avoir dans sa pharmacie. Parmi ses nombreuses vertus, il serait efficace contre la toux sèche.

Pour les organismes encore fragiles des enfants, les changements de températures et les courants d’airs se traduisent facilement par la contraction d’un rhume. Cette maladie bénigne entraine pourtant de nombreux désagréments tels qu’une toux sèche qui empêche alors les enfants de bien dormir. Pour y remédier, rien de plus simple, il suffit de leurs donner du miel !

Des scientifiques israéliens, dont les recherches ont été publiées dans Pediatrics, se sont penchés sur les vertus présumées du miel en matière de toux. Ils ont demandé à des parents d’administrer à leurs enfants ayant contracté un rhume soit du miel soit un placebo à base de jus de dattes. Dans les deux cas la toux a diminué et le sommeil s’est amélioré, mais cela était plus significatif quand l’enfant avait pris du miel.

Le miel est bourré d’antioxydants

Très à la mode avec le retour du sucré-salé, le délicieux nectar des abeilles n’est pas seulement utile pour assaisonner vos plats. Bourré d’antioxydants, le miel sort de votre cuisine pour rejoindre votre pharmacie. La texture du miel apaise l’irritation de la gorge et le sucre qu’il contient favorise la sécrétion de salive qui liquéfie le mucus et débouche le nez.

L’efficacité des sirops est aujourd’hui décriée par une partie des praticiens. De plus, ces produits peuvent s'avérer dangereux pour la santé de l’enfant s’ils sont mal dosés ou ingurgités par erreur. Dans le cas du miel, la seule contre-indication à respecter est celle de ne pas le donner aux enfants de moins de un an. Ces derniers ne sont pas encore immunisés contre la bactérie clostridium botulinum présente dans le miel.

Simple à se procurer et à un prix très abordable, le miel est bon pour la santé. Nécessitez pas à en consommer, mais attention à ne pas en abuser en cette période estivale.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image