masquer
Alerte

Contrefaçon : les faux médicaments gagnent du terrain

Le 01/08/2012 à 19:25:52
Vues : 1524 fois JE REAGIS

Les professionnels de la santé s’inquiètent : le nombre de médicaments issus de la contrefaçon explose dans l’Union européenne. La méfiance est de rigueur, notamment lors d’achats de remèdes sur Internet.

Les récents chiffres de la contrefaçon dans l’Union européenne, publiés par la Commission européenne, ont de quoi faire frémir plus d’un médecin. Le nombre de médicaments contrefaits saisis par les douaniers a explosé en l’espace d’une année, passant de 3 millions en 2010 à 27 millions en 2011 ! Dans un communiqué, les entreprises du médicament (Leem) tiennent à féliciter les douanes pour leur efficacité, mais s’inquiètent aussi pour les usagers, parfois imprudents.

50 % des médicaments vendus sur Internet sont des contrefaçons

Comme le rappelle régulièrement l’Agence nationale de sécurité du médicament, la méfiance est de mise lorsqu’on achète des médicaments en ligne. « Selon l’OMS, plus de 50 % des médicaments proposés à la vente sur internet seraient des contrefaçons. A ce jour, en France, la vente de médicaments sur internet n’est pas règlementée. En achetant des médicaments sur internet, les patients mettent donc en danger leur santé et leur sécurité et s’exposent à la consommation de produits ne contenant aucun principe actif, sous ou sur dosés ou encore contenant des substances nocives », souligne Philippe Lamoureux, directeur générale du Leem.

Si la contrefaçon touche principalement les antibiotiques, ce n’est pas ce type de médicaments qui intéressent les occidentaux, mais plutôt ceux qui améliorent les performances (sexuelles, sportives, d’amaigrissement…). Des gélules "miracles" facilement accessibles sur des sites étrangers.

Par Thomas Levy

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image