masquer
Alerte

Le triclosan, un produit à risque dans nos savons ?

Le 16/08/2012 à 08:45:23
Vues : 2550 fois JE REAGIS

Un antibactérien du nom de triclosan, présent dans de nombreux produits d'hygiène, serait à l'origine de bien des maux chez l'être humain. Plusieurs grands groupes de cosmétiques envisagent son retrait.

Après les phtalates et le sel d'aluminium, voici qu'une nouvelle substance est pointée du doigt dans l'industrie cosmétique : le triclosan. Cet antibactérien, utilisé dans la fabrication de savons liquides, déodorants et dentifrices, affecterait la fonction musculaire et, en particulier, celle du muscle cardiaque, selon une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Les chercheurs de l'Université de Californie-Davis ont observé la réaction de souris et de petits poissons après les avoir exposés à des doses de triclosan. Résultat : les rongeurs présentaient une réduction de leur fonction cardiaque de 25 %, vingt minutes après l'exposition, tandis que les vairons éprouvaient des difficultés à nager, après sept jours d'exposition.

Le triclosan, à l'origine de plusieurs troubles

D'autres études animales réalisées ces dernières années, montrent que le triclosan altère également le fonctionnement de la thyroïde. En 2010, des scientifiques rapportaient que les enfants ou les adolescents qui présentent des taux élevés de traces de triclosan dans leur urine, ont plus de risques de développer des allergies ou le rhume des foins. Autrement dit, cet antibactérien fait beaucoup plus de mal que de bien...

Et ces découvertes sont d'autant plus inquiétantes que le triclosan est couramment utilisé depuis quarante ans, dans les produits d'hygiène de la vie courante. On en retrouve des traces dans l'urine, donc, mais aussi dans le sang et le lait maternel.

Après Colgate, Johnson & Johnson retire le triclosan de ses savons

En août 2011, Colgate-Palmolive a pris la décision de remplacer le triclosan par de l'acide lactique dans certains de ses produits. Le 14 août dernier, c'était au tour du géant américain Johnson & Johnson d'indiquer qu'il retirera toutes les substances « préoccupantes » (phtalates, triclosan, parabènes...) de ses produits pour bébé d'ici 2013, et de ses produits pour adulte d'ici 2015.

L'agence américaine du médicament (FDA) dit ne pas disposer d'assez de preuves pour décider de son interdiction pure et dure. Elle admet aussi qu'on ignore aujourd'hui si le triclosan ajouté dans les savons antibactériens est plus efficace en termes de santé que le savon normal et l'eau. En attendant son verdict, prévu pour l'an prochain, surveillons les étiquettes de nos savons !

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image