masquer
Danger

Les ados américains se saoulent… au gel désinfectant

Le 26/04/2012 à 11:48:24
Vues : 1720 fois JE REAGIS

Ces derniers mois, six adolescents américains ont fini à l’hôpital pour avoir bu de l’alcool, extrait de gels désinfectants pour les mains. Les experts craignent l’ampleur que pourrait prendre cette pratique.

Nous avons récemment parlé des enfants qui, par mégarde, avalaient du gel hydro-alcoolique pour les mains et se retrouvaient saouls sans le vouloir. A croire que cette histoire a inspiré certains adolescents de Los Angeles, aux Etats-Unis.

Ces derniers ont trouvé, grâce à internet, comment extraire l’alcool des gels désinfectants, grâce à du sel. Le degré d’alcool présent dans ces solutions est de 60 %, soit plus que dans une vodka classique. Les ados ont ainsi l’équivalent d’une liqueur forte dans leur verre, le goût en moins.

Les jeunes Américains ne savent donc plus quoi inventer pour contourner la loi, qui leur interdit l’accès à l’alcool avant l’âge de 21 ans dans la plupart des Etats. Ces derniers temps, les hôpitaux ont recensé des cas d’ivresse élevée chez des adolescents ayant ingéré des bains de bouche, des sirops pour la toux ou encore de l’extrait de vanille.

« Il suffit de quelques gorgées et vous avez un ado saoul », déplore Cyrus Rangan, consultant à l’hôpital pour enfants de Los Angeles. Avec seulement un verre, apparaissent des troubles de la parole et des brûlures d’estomac. Certains vont même jusqu’à faire un coma éthylique.

Des cas isolés mais qui inquiètent

Pour le moment, « seuls » six adolescents ont fini à l’hôpital pour avoir ingéré l’alcool présent dans les gels désinfectants. Mais à Los Angeles, on craint le phénomène de mode, notamment parce que la recette d’extraction circule sur les réseaux sociaux. « Ça fait peur de voir ce qu’ils sont capables de faire pour avoir un shot de liqueur forte », ajoute Cyrus Rangan.

Le phénomène pourrait effectivement s’accroître, puisque le désinfectant est un produit bon marché, facile à trouver, et surtout légal pour les adolescents. Certains experts critiquent d’ailleurs vivement l’âge en vigueur pour consommer de l’alcool. Selon eux, cela inciterait les adolescents à trouver des moyens pour contourner la loi, à leur risque et péril.

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
En mer, les muscles se fatiguent beaucoup plus vite que sur Terre.

Sortie en mer : la campagne interactive pour le port du gilet de sauvetage

lire la vidéo