masquer
Sécurité sociale

L'IVG, bientôt prise en charge à 100 % ?

Le 27/09/2012 à 09:29:38
Vues : 1350 fois JE REAGIS

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) devrait bientôt être totalement remboursée, comme l'avait promis François Hollande pendant sa campagne présidentielle. Mais au fait, quel est le coût actuel d'un avortement ?

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) serait bientôt remboursée à 100 % par l'Assurance maladie, révèle Les Échos. Marisol Touraine, la ministre de la Santé, devrait faire l'annonce officielle de cette mesure, promise par François Hollande pendant la campagne présidentielle, dans quelques jours. Elle ferait partie du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, présenté lundi.

IVG : combien ça coûte ?

L'interruption de grossesse dite médicale ou médicamenteuse coûte, qui consiste en une prise de médicaments, coûte généralement moins cher qu'un avortement chirurgical, mais cela dépend bien souvent de l'établissement de santé. Voici les prix moyens constatés en France (chiffres du Service Public).

IVG médicamenteuse :
- à l'hôpital : 257 € ;
- dans un établissement de santé privé : entre 260 € et 270 € ;
- dans un cabinet médical : 190 €.

IVG chirurgicale :
- dans un établissement public ou privé à but non lucratif : de 250 € à 390 € ;
- dans un établissement privé à but lucratif : de 300 € à 450 €.

IVG : quelle prise en charge ?

Actuellement, l'IVG pratiquée dans un établissement hospitalier est remboursée à 80 % par l'Assurance maladie et l'IVG médicamenteuse pratiquée en cabinet médical, à 70 %. Le reste du montant est à la charge de la patiente ou de sa mutuelle, si celle-ci prend en charge l'avortement...

À noter que les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) sont prises en charge à 100 %. De même, aucune facture n'est présentée aux jeunes filles mineures qui ne disposent pas de consentement parental.

Par Thomas Levy

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
En mer, les muscles se fatiguent beaucoup plus vite que sur Terre.

Sortie en mer : la campagne interactive pour le port du gilet de sauvetage

lire la vidéo