masquer
A votre bon cœur !

Le stress au travail augmente le risque de crise cardiaque

Le 17/09/2012 à 07:29:00
Vues : 2879 fois JE REAGIS

Les personnes exposées au stress professionnel ont un risque plus élevé de 23 % de faire un infarctus, selon une étude grande ampleur menée par l'Inserm.

On se doutait que le stress lié au travail n'était pas forcément bon pour le cœur. Pour la première fois, une vaste étude de l'Inserm, menée auprès de 200 000 personnes, dans sept pays européens, nous le prouve de manière scientifique. Les chercheurs ont suivi des agents EDF français (monteurs de ligne, agents de centrales thermiques et nucléaires, chercheurs, secrétaires ou commerciaux), mais aussi des employés d'hôpitaux et de municipalités finlandais, des fonctionnaires anglais, ainsi que des artisans et employés allemands.

Selon leurs résultats, publiés dans The Lancet, les individus exerçant une profession stressante ont un risque plus élevé de 23 % de faire un infarctus que les autres. Mais qu'entend-on par « profession stressante » ?

En effet, il est difficile d'évaluer objectivement le niveau de stress engendré par un travail. Pour le définir, les chercheurs ont pris en compte la charge de travail, les contraintes imposées à l'employé ainsi que l'autonomie dont il dispose pour y faire face. Ainsi, les personnes ayant un rythme de travail soutenu mais aucune marge de manœuvre pour s'adapter sont les plus soumises au stress professionnel. Exemple type : les ouvriers travaillant à la chaîne dans les usines.

Aussi, alors que l'on pourrait penser que les individus occupant des postes à responsabilités sont eux aussi exposés au stress, l'étude démontre qu'ils en sont protégés s'ils disposent d'une certaine liberté et d'une certaine autonomie... Ce qui est souvent le cas quand on est patron.

Pour conclure, le travail n'est pas forcément la santé. Le stress qu'il engendre peut entraîner non seulement des risques cardio-vasculaires, mais jouer aussi sur la santé mentale. Anxiété, dépression, troubles du sommeil, variations de poids... sont autant de maux que l'on retrouve chez les employés stressés. L'Inserm demande une meilleure prévention de ces risques.

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image