masquer
Conso

Une norme pour encadrer les produits réfrigérés

Le 11/06/2012 à 18:52:09
Vues : 3683 fois JE REAGIS

L'Afnor devrait accompagner les professionnels de la chaine du froid pour mettre en place une norme qui encadrera les outils de contrôle de la température des produits réfrigérés.

Les professionnels de la chaine du froid sont à l’origine d’une initiative que l’on peut tout simplement saluer. Ils se sont rapprochés de l’association française de normalisation (Afnor) afin de lui demander de les accompagner dans l'élaboration d'une norme qui définira les performances attendues des dispositifs de contrôle de la température des produits réfrigérés. «La norme contribuera à une plus grande qualité et sécurité des aliments et médicaments destinés aux consommateurs», promet l'Afnor.

Il existe déjà une dizaine d’outils pour contrôler la température des produits mais actuellement ils ne sont pas encadrés par une norme. De plus selon l'Afnor, «leurs modes de fabrication et critères de mesure de la fraîcheur ne sont pas homogènes, ce qui pose un problème de fiabilité». Conscients de cette lacune, les professionnels de la chaine du froid ont donc décidé d’y remédier.

Simplifier les relations entre les acteurs de la chaine du froid

Il devrait s'agir d’une norme qui encadrera les outils déjà existants pour contrôler la température des produits réfrigérés. Ces outils contrôlent la température des produits devant être conservés entre 4°C et 8 °C ou congelés en dessous de -18°C. Les produits ne sont pas seulement alimentaires, mais également de santé tels que les vaccins.

«L'objectif de ce chantier d'harmonisation est de simplifier les relations entre tous les acteurs de la chaîne, en clarifiant les responsabilités au cas où l'indicateur de fraîcheur virerait au rouge», estime Gérard Cavalier, gérant du Cemafroid.

Cependant, le problème principal de ces indicateurs est que leur clarté n’est pas évidente pour les consommateurs. D’autant plus, lorsqu’ils contredisent la date limite de consommation. C’est donc un point sur lequel ils devront se pencher.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image