masquer
Arnaque

50 000 créateurs d’entreprise piégés par une fausse publicité

Le 18/01/2012 à 15:46:08
Vues : 2066 fois JE REAGIS

Des dizaines de milliers d’entrepreneurs se sont fait berner par un document soi-disant officiel, leur réclamant le versement de leurs cotisations sociales. Manque de bol : les chèques ont été encaissés par une société frauduleuse.

Près de 50 000 auto-entrepreneurs et autres créateurs d’entreprise se sont laissé berner par un prospectus frauduleux, reçu dans leur boîte aux lettres, révèle une enquête de nos confrères du Parisien. Ce formulaire, à l’en-tête du RSI, le régime social des indépendants chargé de collecter leurs cotisations maladie et retraite, invite les destinataires à envoyer un versement par chèque. Petit souci : ce document n’est absolument pas officiel, l’expéditeur n’étant d’ailleurs pas le RSI…

Derrière cette entourloupe se cache une société peu scrupuleuse ayant voulu profiter de la naïveté des jeunes entrepreneurs. Elle aurait ainsi encaissé quelques millions d’euros. « Ces formulaires jouent sur la confusion, c’est parfois simplement les trois lettres en capitale du RSI, parfois carrément le vrai logo », explique Loïc Simon, un expert-comptable cité par le quotidien. « Mais, quand on regarde de plus près, l’intitulé complet indique registre ou répertoire des sociétés et des indépendants. (…) Sur les vingt indépendants que j’ai récemment conseillés, tous ont été destinataires de ce type de lettres. »

Des entrepreneurs bernés portent plainte

Parmi les créateurs d’entreprises piégés, beaucoup jugent inutile d’engager une procédure judiciaire, les sommes versées (250 €, 450 € ou 600 €) restant modestes par rapport au coût d’un avocat. En revanche, Le Parisien nous apprend qu’un avocat du Puy-de-Dôme, Me Marc Amblard, a déposé des plaintes pour 38 victimes au tribunal de Paris.

Une pénible épreuve pour ces indépendants, déjà touchés de plein fouet par la crise. A noter qu’en 2011, la création d’entreprise a chuté de 11,6 % en France.

Par JT

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Le robot Nao remplace ainsi les spots vidéos que l'on voit fréquemment dans les grandes enseignes, au rayon bricolage la plupart du temps. - crédit photo : Christophe Séfrin

VIDÉO - Darty embauche Nao le robot

lire la vidéo