masquer
Présidentielle

Internet : la requête Google « incapable de gouverner » renvoie au site de François Hollande !

Dossier
Le 17/02/2012 à 17:45:25
Vues : 6904 fois 5 REACTIONS

En tapant la requête « incapable de gouverner » dans Google, le premier site internet sur lequel tombe l’internaute est celui de… François Hollande ! Le candidat socialiste a en effet été victime d’un « Google bombing », une opération qui consiste à influencer la hiérarchie des résultats du moteur de recherche. Ce canular électronique n’a toujours pas été revendiqué.

François Hollande est-il l’incarnation même de l’incapacité de gouverner ? Il faut croire que oui si on s’en tient aux résultats sur Google. En effet, en tapant « incapable de gouverner » dans le moteur de recherche, le premier lien qui s’affiche n’est autre que le site officiel du candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle (françoishollande.fr) comme l’atteste notre capture d’écran.

François Hollande victime d’un « Google Bombing »

Google cherche-t-il donc à influencer le vote des internautes ? Pas vraiment. Le leader des sondages est en réalité victime d’un « Google bombing », une technique de référencement qui a pour but d’influencer la hiérarchie des résultats dans le moteur de recherche en pointant des mots clés précis vers un site internet. Et, comme le souligne clubic.com, « plusieurs sites - qui a priori n'ont pas grand chose à voir avec la politique dans la plupart des cas - comportent des liens conçus sous la forme « incapable de gouverner », avec comme cible le site de campagne du candidat ». Les algorithmes de Google associent alors plus facilement la recherche au site de François Hollande puisque la pertinence d’une page web est liée au nombre de liens pointant vers elle. L’opération se fait ainsi automatiquement et non pas par conviction du moteur de recherche. Ce Google bombing est cela dit probablement lié à des revendications politiques mais le ou les auteurs ne se sont pas manifestés.

Voilà donc une nouvelle attaque surprise à l’encontre du socialiste après son « enfarinage » lors d’un discours au début du mois. Il n’est cependant pas le premier homme politique à être victime d’un tel « e-canular » comme le rappelle leparisien.fr. En 2009, la très distinguée recherche « trou du cul du web » menait les internautes au site officiel de Nicolas Sarkozy. Et comme le phénomène n’est pas exclusivement français, « lamentable échec » tapé dans Google renvoyait à la biographie de George W. Bush. Comme quoi, le web, si utile et indispensable à la campagne des candidats, peut parfois se retourner contre eux.

Par Adrien Guiset

Top articles
5 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 18/02/2012 à 10:15:43- par Anonyme

    Gouverner, présider, que de quiproquos depuis "l'hyper-présidence" ou "l'hyper-gouvernance" en "fête" vous la nuance...

  2. avatar
    Publiée le 18/02/2012 à 11:36:32- par Anonyme

    Je déteste les socialistes et leur propagande dans les écoles françaises. Les professeurs français forcent les enfants à croire que voter à gauche est bien. Où est la liberté ci on nous force à voter à gauche?

  3. avatar
    Publiée le 18/02/2012 à 11:59:08- par Anonyme

    Euh... ?? Les profs qui disent aux enfants quoi voter ?? Seriez vous un brin parano ?

  4. avatar
    Publiée le 18/02/2012 à 23:46:18- par Anonyme

    tout a fait d accord les profs sont a 90% des socialos et meme avec leurs propagandes la droite est au pouvoir, c'est pour dire a quel point la gauche est ridicule, de toute facon la moitié des votants de gauche, immigré et fils d immigré vivent et pensent a droite il ne vote a gauche que parce qu il n y connaissent rien et qu on leurs a dit qu il faut etre fascho pour voter a droite...

  5. avatar
    Publiée le 19/02/2012 à 10:55:55- par JanJan

    ne prenez pas les immigrés et leurs enfants pour des abrutis, oui la plupart sont peut être de droite, mais comment peuvent-ils voter pour elle quand on voit des choses comme le discours sur l identité nationale ? Il y en a bien qui votent uniquement à droite pour payer moins d impôt ou d autres qui passent de l extrême gauche a l extrême droite et vice versa ou ma grand mère qui me demande pour qui voter, les gens votent-il vraiment pour leurs réelles convictions ? Le gros du peuple ne pige rien à la politique et vote pour un president pour toutes sortes de raison farfellues. Pour ce qui est de la propagande des profs c est de la parano pur.