Prime d’activité : derniers jours pour bénéficier de la rétroactivité

Vous n'avez pas encore fait votre demande de Prime d'activité ? Dépêchez-vous, vous n'avez plus que jusqu'au 31 mars pour bénéficier de sa rétroactivité. Après cette date butoir, cela ne sera plus possible.

0
1981
La Prime d'activité : plus qu'une semaine pour bénéficier du bonus ©ShutterStock

Mise en place par le gouvernement depuis le 1er janvier 2016, la Prime d’activité reste un dispositif méconnu. En février, vous étiez plus de 3,6 millions à ne pas l’avoir demandé. Le gouvernement a donc décidé de donner un petit coup de pouce aux retardataires qui n’auraient pas effectué les démarches. En effet, en faisant votre demande avant le 31 mars, vous pourrez bénéficier d’un avantage non négligeable : la rétroactivité. En clair, vous recevrez trois mois de prime d’un coup (dont celle du mois de mars). À compter du 1er avril, vous pourrez toujours vous inscrire mais ce bonus vous passera sous le nez.

Petit rappel : qu’est-ce que la Prime d’activité ?

La Prime d’activité est une prestation sociale qui s’adresse aux travailleurs de plus de 18 ans touchant des faibles revenus, soit moins de 1 500 euros nets par mois et par personne. Elle a pour but d’améliorer le pouvoir d’achat de ces travailleurs précaires. Cette dernière remplace le RSA activité et la prime pour l’emploi (PPE), en les fusionnant dans un seul et même dispositif plus simple.

Qui peut en bénéficier ?

La Prime d’activité s’adresse à un public plus large que les anciennes prestations sociales (RSA et PPE). Elle concerne en effet les jeunes de moins de 25 ans, les étudiants mais aussi les apprentis et les travailleurs handicapés touchant des revenus modestes, même s’ils perçoivent une allocation aux adultes handicapés. Autre détail : les travailleurs indépendants, qu’ils soient libéraux, commerçants ou artisans peuvent également en bénéficier.

Quel est son montant ?

Le montant de la Prime d’activité varie en fonction du revenu et de la situation familiale de la personne concernée. Comme pour les APL, il existe un simulateur sur Internet pour vérifier si vous êtes éligibles. Ce dernier est disponible sur les sites de la CAF et de la MSA. Un célibataire sans enfant dont le salaire mensuel est de 1 300 euros nets par mois, pourra par exemple recevoir une prime de 97 euros par mois. Un couple au Smic et avec deux enfants pourra percevoir environ 243 euros.

Comment faire sa demande ?

Alors avis aux retardataires, vous n’avez plus que jusqu’au 31 mars pour faire votre demande. Rendez-vous sur le site de la CAF pour effectuer une simulation qui estimera le montant de la prime. Vous n’aurez plus qu’à remplir un dossier. Une fois ce dernier validé, vous recevrez les premiers versements le mois suivant. Il faudra cependant réaliser cette démarche tous les trois mois pour continuer à recevoir la prime en mettant à jour vos revenus.

A lire aussi :

– Prime d’activité : pour qui et pour combien ?

Prime d’activité : il est encore possible de la toucher



Laura Bonnet