Quelle est l’origine de la fête des Pères ?

Fête commerciale ? Compensation face à la forte tradition de la fête des Mères ? Mais d’où vient la fête des Pères ? Bien que les Romains et les Catholiques aient célébré ce jour spécial, c’est aux Etats-Unis qu’il s’est instauré durablement au XXe siècle.

0
4889
Etrangement, il est de coutume d'offrir des roses rouges pour la fête des Pères. ©ThinkStock

Contrairement aux mamans, les papas n’ont pas le droit à une fête officielle. Pourtant, la fête des Pères comme la fête des Mères, trouvent leurs origines dans l’Antiquité. Chaque année en février, les pères décédés étaient honorés par les Romains. Au Moyen Âge, les pays catholiques célébraient les pères de famille tous les 19 mars, jour de la Saint Joseph, le père putatif de Jésus.

Sonora Louise Smart Dodd, la fondatrice de la fête des Pères

Mais c’est au XXe siècle que prend réellement forme cette fête annuelle. Aux Etats-Unis, la jeune Sonora Louise Smart Dodd assistait à la cérémonie de la fête des Mères sans pouvoir s’empêcher de penser à son père : vétéran de guerre, c’est lui qui prenait soin d’elle et de ses quatre frères et sœurs depuis la mort de leur mère. Les pères aussi font preuve de courage et d’abnégation, il faut leur consacrer un jour à eux aussi, conclut-elle. Son père étant né en juin, elle choisit ce mois pour célébrer tous les pères. Le 19 juin 1910, la petite ville de Spokane connût donc la première fête des Pères telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Les membres du Congrès américain se montraient réticents : ils craignaient qu’on y voit là de l’auto-célébration de leur part. Finalement, c’est le président Calvin Coodidge qui instaura cette fête nationale en 1924. En 1966, le président Lyndon Johnson déclare le troisième dimanche de juin comme jour de la fête des Pères, officialisé par Nixon en 1972.

La fête des pères en France

En France, elle est instaurée en 1952, soit deux ans après l’officialisation de la fête des Mères. C’est la marque bretonne de briquets, Flaminaire, qui est à l’origine de la célébration dans l’hexagone. A partir de 1968, la fête des Pères devient une tradition en France, même si elle est moins ancrée que la fête des mères et n’a jamais été officialisée.

Au total, ce sont 29 pays, dont la France, qui ont choisi de la fêter le troisième dimanche de juin. D’autres pays ont préféré conserver son caractère religieux en la fêtant le jour de la Saint Joseph, comme en Italie, au Portugal ou en Espagne. Certains la célèbrent le jeudi de l’Ascension, c’est le cas de l’Allemagne.

La rose est le symbole de cette fête. Une rose rouge doit être offerte aux pères vivants, et une rose blanche déposée aux pères défunts.

> Lire aussi : FETE DES MERES : Les mamans voient leur vie en « gif » sur Tumblr !

> Lire aussi : La Fête des grands-mères, encore un concept commercial ?

 

 

Charlotte Loisy