Radars aux feux rouges : 79 000 flashs à Paris en 4 mois

Les onze radars récemment installés à Paris sur des feux tricolores ont flashé 79 000 fois en quatre mois, soit 8 à 10 millions d’euros d’amendes au total.

0
1750
5 8732 conducteurs auraient reçu des amendes. ©ThinkStock

Pour lutter contre les accidents de la route, onze nouveaux radars ont été installés sur des feux tricolores dans la ville de Paris. Le bilan est impressionnant : 79 000 flashs ont été enregistrés en quatre mois, soit 8 à 10 millions d’euros d’amendes au total.

Radars aux feux rouges : 8 à 10 millions de bénéfices

Dans le détail, les radars seraient à l’origine, en moyenne, de 60 procès verbaux par jours. Les amendes atteindraient jusqu’à 135 euros. Selon France 3, le bénéfice serait de 8 millions d’euros. Pour France Bleu, il serait de plus de 10,6 millions d’euros.

> Lire aussi : Excès de vitesse – les radars flashent toujours plus

Le radar qui flashe le plus se situe au croisement du boulevard de la Chapelle et de la rue Philippe de Girard (XVIIIe) : 110 flashs par jour, en moyenne – jusqu’à 150 pour les plus « grosses » journées.

58 732 conducteurs auraient reçu des amendes. Interrogée par France 3, l’association 40 millions d’automobilistes estime que ces radars n’ont pas révélé leur efficacité dans le sens « où leur rôle est de faire respecter les règles : le meilleur radar est donc celui qui ne flashe plus ». Elle recommande des « les annoncer très visiblement » afin de renforcer leur aspect pédagogique.

Malgré l’installation de nouveaux radars, le nombre de PV n’aurait cessé d’augmenter depuis janvier, a confié une source policière à France Bleu.

> Selon l’association Prévention routière, les piétons « sont la première catégorie d’usagers victimes d’accidents mortels en milieu urbain, avec 32 % des tués ».

> Lire aussi : Où les radars flashent-ils le plus en France ?

Damien Rigat