Récup’ : 10 astuces pour recycler ses produits de beauté

Vernis à ongles trop collant, crème pour le visage périmée… Avant de jeter vos produits de beauté, sachez que certains cosmétiques peuvent être recyclés en détachant, en lessive ou en baume pour le cuir. La preuve, en dix détournements.

0
10874
Certains produits de beauté peuvent être détournés de leur utilisation d’origine. Une bonne astuce pour éviter le gaspillage et faire des économies. - Crédit photo : Jupiterimages - Getty Images ©ThinkStock

24 heures d’utilisation et hop !, des petits boutons apparaissent sur le menton. La crème que vous venez d’acheter est bonne à jeter… ou à recycler. Certains produits de beauté peuvent être détournés de leur utilisation d’origine. Un après-shampoing peut ainsi se transformer en mousse à raser, un vernis à ongles transparent entretenir des bijoux en toc. Voici dix astuces pour offrir une seconde vie à vos cosmétiques.


Du shampoing pour nettoyer les pinceaux

Un shampoing peut être recyclé en nettoyant à pinceau en poils naturels. Résultat : l’accessoire est propre et tout doux. Bien entendu, ne sacrifiez pas votre shampoing fétiche, préférez plutôt un produit bas de gamme ou provocateur d’allergies/pellicules. Vous savez, celui qui traîne dans le coin de votre douche depuis cinq mois… L’astuce fonctionne aussi avec un après-shampoing.

Du vernis à ongles pour préserver les bijoux
Il a séché, il colle, bref, autant le jeter. Pas si sûr ! Les vernis top coat (à poser sur la couleur) ou base coat (à poser avant) ne servent pas seulement à entretenir les ongles. Si vous avez des bagues, des bracelets ou des boucles d’oreilles en toc, posez le vernis sur le métal et renouvelez régulièrement. Ainsi, le bijou s’oxyde moins vite et le risque d’allergie est limité.
Le vernis transparent peut aussi sauver une paire de collants effilée. Afin de stopper la catastrophe, mettez-en un peu à l’endroit où la maille s’effile.

De la crème pour entretenir le cuir
Vous avez les nerfs. Elle vous a coûté plus de 30 euros cette crème pour le visage et après 48 heures d’utilisation, des rougeurs recouvrent vos pommettes. Pour ne pas avoir l’impression de jeter l’argent par les fenêtres, il est possible de réutiliser une crème hydratante décevante en produit d’entretien pour le cuir. Il suffit d’appliquer un linge ou une boule de coton imbibé-e sur une paire de chaussures, un sac, un canapé ou tout autre objet en cuir méritant un petit remontant. Le résultat est le même avec un lait démaquillant ou une crème à bronzer de couleur blanche. À renouveler environ une fois par mois.
Si votre crème du visage est trop grasse, vous pouvez l’appliquer sur les mains et/ou sur les pieds.

De l’après-shampoing transformé en mousse-à-raser
Un après-shampoing peut aussi être utilisé comme mousse à raser, que ce soit pour le visage (pour Monsieur), les jambes ou les aisselles. Le produit rend la peau plus douce et permet donc d’éviter les coupures.
Il est aussi possible de troquer la mousse contre du shampoing, de l’huile, du dentifrice en gel ou du savon d’Alep râpé (à mélanger avec de l’eau distillée).

Du baume à lèvres pour enjoliver les ongles
C’est le truc des spécialistes beauté. Un baume pour les lèvres peut se transformer en atout manucure. Appliquez-le autour de vos ongles, il permet d’hydrater les cuticules. À savoir, surtout si la fonction première du baume vous a déçue.

De l’eau de toilette contre les taches
Pour enlever une tache de gras sur un vêtement, une pulvérisation d’eau de toilette peut s’avérer très efficace. Attention, la lotion doit être incolore. Il est recommandé de faire un test sur une partie peu visible (bas de pantalon, intérieur d’une poche, etc.) pour s’assurer que le produit est adapté à la matière.
Un gommage peut également être détourné en détachant.

De l’huile solaire pour nourrir les cheveux
Il est rare de finir en un seul été son flacon d’huile solaire, surtout quand le soleil tarde à se montrer. Pas la peine de bouder son monoï les jours de mauvais temps, il peut être recyclé en substitut d’une crème hydratante ou, mieux, nourrir les longueurs abîmées des cheveux. Pour cela, il suffit de se badigeonner les mains d’huile, de la faire chauffer entre les paumes et de l’appliquer. La lotion peut aussi servir de masque : après le shampoing, imprégnez les mèches une à une et laissez reposer environ dix minutes.

Un brumisateur en hiver
Idéal en été sur la plage ou en cas de fortes chaleurs, le brumisateur peut aussi être utile par mauvais temps. Il peut servir pour les cheveux (sans alcool, l’eau ne dessèche pas) ou pour le visage, afin de réveiller le teint à la sortie du lit ou pour fixer le maquillage. Il peut aussi être diffusé sur le linge pour légèrement le parfumer.

Du fard à paupières détourné en rouge à lèvres
Si votre fard à paupières n’est pas adapté à la couleur de vos yeux, vous pouvez tenter de le mettre… sur vos lèvres. Auparavant, il faut simplement poser la poudre sur le dos de la main et la mélanger avec un corps gras, une crème par exemple. Ça ne va toujours pas ? Essayez de détourner le produit en fard à joues.
Bonus : si votre fard à paupières est très nacré, mélangez-le avec du lait pour le corps, appliquez sur vos jambes… effet halé garanti.

Du gel douche pour faire sa lessive
Si le nouveau gel douche que vous venez d’acheter vous déplaît, vous pouvez le recycler en lessive pour le linge délicat. Autre détournement possible : il peut être utilisé pour nettoyer un peigne ou une brosse à cheveux.

Et vous, quelles sont vos astuces ?

Lire aussi : Les nouveaux ingrédients des produits de beauté

Cécile David