Réforme des collèges : ce qui va changer

La ministre de l’Éducation nationale tiendra une conférence de presse ce mercredi 30 septembre pour informer la population des changements sur les méthodes d’évaluation des élèves du CP à la troisième.

0
907
Le livret scolaire devient électronique. ©ShutterStock

Un mois après la reprise des cours, la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, tiendra une conférence de presse ce mercredi 30 septembre à l’Élysée. Elle compte y expliquer les changements à la rentrée 2016 sur l’évaluation des élèves du CP à la troisième. Le Parisien rapporte le jour même que cette rencontre concernera particulièrement le nouveau livret scolaire et la réforme du brevet des collèges.

Un livret scolaire papier et électronique

À partir de l’année prochaine, le gouvernement va mettre une version électronique du livret scolaire des classes de CP jusqu’à la troisième. Toutefois, le format papier subsistera avec quelques modifications. Le recto du document comportera le niveau des élèves par matière ainsi que les éléments du programme travaillés. Au verso, les professeurs indiqueront leurs appréciations générales et les projets menés en classe. Quant aux notes sur 20, elles pourraient devenir facultatives, cela dépendra du souhait de l’enseignant.

Le gouvernement a également décidé de supprimer le Livret personnel de compétences (LPC). Ce document faisait partie du livret scolaire et servait à évaluer les enfants selon des compétences. Mais il était souvent compliqué à comprendre. Le ministère a préféré le remplacer par une fiche bilan. Cette dernière sera établie à la fin du CE2, de la sixième et de la troisième. Elle évaluera l’acquisition de « huit champs d’apprentissage du socle commun » selon quatre niveaux : insuffisant, fragile, satisfaisant ou très bon.

Brevet : le contrôle continu plus important que l’examen final

En ce qui concerne le brevet, le contrôle continu sera plus important que l’examen final. Il comptera pour 57 % de la note final contre 43 % actuellement. Cette dernière épreuve comportera deux tests écrits et un oral sur un thème au choix. Aujourd’hui, ce même examen inclut trois évaluations écrites et un oral sur l’histoire de l’art.

La ministre souhaite redonner de l’importance au brevet. Elle rappelle que ce premier diplôme « donne accès à certains concours de la fonction publique ». Elle prévoit d’ailleurs de mettre en place « une cérémonie républicaine de remise des brevets » pour célébrer la réussite des élèves. Elle aurait lieu chaque premier mercredi de l’année scolaire.

Lire aussi :

Programmes scolaires : retour aux « fondamentaux »

Rentrée 2015 : quels sont les changements ?

Yuna Boudré