Trafic aérien

Grève Lufthansa : la moitié des vols annulés vendredi 6 septembre

Le 06/09/2012 à 14:28:05 - mis à jour le 07/09/2012 à 12:28:05
Vues : 1288 fois JE REAGIS

La grève du personnel de Lufthansa continue. Deux tiers des vols prévus vendredi ont déjà été annulés.

Dernière minute : le personnel navigant commercial de la compagnie aérienne Lufthansa a bien répondu à l’appel à la grève de sa principale organisation syndical, l’UFO. Depuis jeudi minuit et pour 24 heures le trafic aérien de la compagnie aérienne sera perturbé.

Cependant, alors que la direction prévoyait l’annulation de deux tiers des vols prévus ce vendredi, les conséquences de la grève seront finalement moins importante. Après le dépôt du préavis de grève mercredi, la direction estimait que deux tiers seraient annulés. Mais ce matin, un porte-parole de la compagnie a annoncé que sur les 1 800 vols de ce vendredi, pratiquement la moitié pourra être assurée.

Les passagers Lufthansa ayant pris des billets d’avion pour demain, vendredi 6 septembre, sont invités par la compagnie allemande à vérifier l’état de leur vol. L’UFO, principale organisation syndicale du personnel navigant commercial (PNC), a annoncé la reconduction de la grève. D’après un communiqué, c’est déjà deux tiers des vols prévus sur cette journée qui ont été annulés.

Face à l'échec des négociations avec la direction, l’UFO a décidé de durcir le mouvement en reconduisant la grève demain et cela pour 24h. De plus, il est étendu à trois nouveaux aéroports. Seront donc concernés par la grève les aéroports de Francfort, Munich, Berlin, Düsseldorf, Stuttgart et Hambourg.

La grève peut encore être évitée si la direction de Lufthansa accepte d’entrer en négociation avec les représentants du personnel. Le syndicat est déjà à l’origine de deux mouvements sociaux majeurs depuis vendredi dernier. Mais cette fois-ci, il est bien décidé à durcir son action. Il compte ainsi pousser la direction à accepter les revendications des salariés sur l’amélioration de leurs conditions de travail.

Cependant, la situation semble bloquée entre la direction et le syndicat qui maintient sa pression. L’UFO exige notamment une augmentation rétroactive de 5 % des salaires alors que la direction n’est pour l’instant pas prête à monter au-delà de 3,5 %.

Pour obtenir des informations sur votre vol, cliquez ici

Pour savoir quoi faire en cas d’annulation, cliquez ici

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image