Droits

1 % logement : "Patron, j'ai besoin d'un toit !"

Le 19/07/2012 à 14:16:29
Vues : 6128 fois 1 REACTION

Prix du mètre carré et loyers exorbitants… Pas évident de trouver un logement à un prix décent. Le dispositif 1% logement rebaptisé « Action logement » a pour objectif d’aider les salariés à se loger. Comment en profiter ?

Le dispositif Action logement est une contribution obligatoire versée par les entreprises de plus de dix salariés. Lors de sa création en 1953, celles-ci devaient consacrer 1 % de leur masse salariale au financement de la résidence principale des salariés d’où son appellation « 1% logement » ou « 1% patronal ». Plus de 217 000 entreprises employant 13 millions de salariés sont aujourd’hui concernées. Ces sommes sont gérées pour l’essentiel par les comités interprofessionnels du logement (CIL) ou les chambres de commerce et d’industrie (CCI) regroupés au sein d’Action logement.

J’ai le droit à un prêt pour acheter mon logement

VRAI. Mais il s’agit d’un complément qui ne sert à financer que 30 % du prix de votre acquisition. Son montant varie selon la zone géographique de 15 000 à 25 000 € à un taux allant de 1,5 à 3 %. Depuis le 1er janvier 2010, il est plus difficile d’obtenir ce prêt puisque seuls les logements dont le diagnostic de performance énergétique donne un résultat de A à D peuvent être financés. Or la moitié du parc immobilier français a un diagnostic de classe E !

Bon plan : un couple peut obtenir deux prêts employeur pour la même acquisition. Le cumul des deux ne pourra pas dépasser 50 % du coût de l’opération.

Par Carole Caillaud

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 20/07/2012 à 12:45:02- par Anonyme

    Professionnelle d'ACTION LOGEMENT, j'ai souligné de nombreuses erreurs dans cet article, notamment le taux du prêt travaux n'est pas de 1.5 mais de 2.25 %, Un couple ne peut pas obtenir deux prêts employeur pour la même acquisition, les montants MOBILI-PASS de cette article sont faux etc....

    Ne soyez pas étonné qu'un Comité (et non caisse) professionnel du logement (CIL) vous refuse votre dossier déposé sur les bases de cet article.