Bien équipé !

5 raisons de remplacer son PC portable par une tablette

Le 09/09/2012 à 13:33:02
Vues : 4051 fois 1 REACTION

L’iPad en fait rêver plus d’un. Mais une tablette reste-t-elle un gadget ou un appareil capable de remplacer votre PC portable ? Nos réponses pour faire le bon choix.

Depuis le lancement de la tablette d’Apple début 2010, ces ardoises magiques séduisent de plus en plus de monde. Beaucoup ont franchi le pas. Mais attention, avant de remplacer votre ordinateur portable, mieux vaut peser le pour et le contre. Voici les points forts des tablettes…

Des jeux vidéo moins chers

Les plates-formes d’applications d’Apple ou d’Android proposent des dizaines de milliers de jeux. La majorité tient la comparaison avec les titres développés pour les consoles de poche et beaucoup sont gratuits. Quant aux jeux payants, ils sont beaucoup moins chers que ceux destinés à la Nintendo DS par exemple. Cet été, beaucoup ont pu jouer sur la plage avec Shark Dash. Disponible sur l’App Store pour 0,79 euro, ce jeu de casse-tête vous rendra vite accro. À titre de comparaison, Jewel Time Deluxe (jeu de casse-tête pour la Nintendo DS) coûte 20 euros.

Connectées partout

Glissées dans un petit sac à dos, les tablettes ont une meilleure autonomie que les ordinateurs portables. Selon les constructeurs, elles peuvent être utilisées sans être rechargées durant six à neuf heures. Autre intérêt : la connexion 3G (intégrée à quelques modèles) et le Wi-Fi permettent de surfer depuis une terrasse de café.

Plus faciles à utiliser

Un atout saute aux yeux dès que l’on se trouve face à une tablette : l’écran tactile qui permet de lancer une application en cliquant sur une icône. Pour passer d’un « bureau virtuel » à un autre, glissez votre doigt sur l’écran (comme vous feuilletez un magazine). Vous pouvez placer sur le premier bureau vos applications préférées, des jeux vidéo sur le deuxième et, sur le troisième, des applications pratiques ou professionnelles. Pour installer de nouvelles applications, il suffit d’aller sur la plate-forme du système d’exploitation de la tablette (App Store pour Apple, PlayStore pour les modèles sous Android...) et de choisir parmi les logiciels classés sous différents items (payants ou gratuits, utilitaires, jeux, actualité...). Il ne reste plus qu’à cliquer sur l’icône « Installer ».

Idéales pour le multimédia

Une tablette suffit pour le surf sur Internet, la visualisation de vidéos, l’écoute de chansons ou de radios. La taille de l’écran (entre 7 et 10,1 pouces, soit entre 17,80 et 25,65 cm) et la possibilité de le mettre en position « portrait » (vertical) ou « paysage » (horizontal) facilitent l’accès au multimédia. Et là aussi, l’écran tactile est pratique : il suffit de pincer une image pour qu’elle soit agrandie.

Moins chères

Le prix des tablettes varie entre 200 euros (pour la RIM BlackBerry Playbook et Archos 80 G9) et 500 euros pour l’iPad 2 et le Samsung Galaxy Tab 7.7. Un PC portable polyvalent coûte en moyenne 400 euros. Avec une tablette, il n’est pas nécessaire d’acheter une bonne souris pour surfer et jouer ; il suffit d’utiliser l’écran tactile et l’accéléromètre (pour pencher à droite et à gauche). Mais attention, tous les modèles ne se valent pas et le confort a un prix. Histoire d’éviter des désagréments, privilégiez celles équipées de dalles PVA ou IPS et dérivés (PLS chez Samsung par exemple). Ces écrans garantissent des contrastes satisfaisants et surtout des angles de vision larges. Si vous choisissez l’iPad 2, il n’y a pas de soucis à se faire car la technologie d’Apple est performante.

Par Philippe Richard

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 04/01/2013 à 22:54:10- par Anonyme

    Et si vous faisiez un article sur "5 bonnes raisons de ne pas acheter de tablettes ni rien de ce genre", ou bien "5 bonnes raisons de conserver son ordinateur et de dépenser son argent dans des livres, des magazines..." ? N'est-ce pas scier la branche sur laquelle on est assis de jouer le jeu des services marketing de ces sociétés ? N'y voyez aucune méchanceté, car je ne pense pas à mal et ne vois ici aucune malice ni aucun complot. En revanche j'y vois des victimes consentantes, voire inconscientes. Si vous n'aidez pas vos lecteurs à acheter intelligemment, à se cultiver, à ne pas racheter tous les ans des gadgets de haute technologie qu'il faudra de toutes façons remplacer dans un an, qui le fera ?