Téléphonie

Free mobile : Responsable de la future hausse des forfaits ?

Le 23/07/2012 à 10:56:00
Vues : 5339 fois 11 REACTIONS

Sauver les emplois de la téléphonie c'est l'objectif du gouvernement mais qui va réellement payer? Le ministre du Redressement productif semble songer à augmenter de 20 centimes par mois les forfaits de téléphonie mobile.

20 centimes par mois soit 2,40 euros par an, c’est ce que devront débourser les abonnés pour sauver des emplois dans le secteur de la téléphonie mobile. Suite à la déferlante de Free mobile, les opérateurs traditionnels font face à de grandes difficultés. Plans sociaux, délocalisation, autant de points noirs contre lesquels le gouvernement veut lutter efficacement.

20 centimes par mois pour sauver 10 000 emplois dans la téléphonie

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a évoqué la possibilité d’une augmentation mensuelle des forfaits de téléphonie mobile. Si cela se concrétisait alors les abonnés devraient payer 20 centimes de plus par mois et par forfait.

Imaginons une famille avec deux parents et 2 adolescents possédant tous un portable, à l’année cette mesure leur reviendrait à 9,6 euros soit presque le prix d’une place de cinéma à Paris. Selon l'arcep, il existe 50,6 millions d'abonnés mobiles en France, cette mesure à l'échelle nationale rapporterait plus de 121 millions d'euros par an aux opérateurs.

Le ministre souhaite sauver 10 000 emplois sur la sellette. Il faut savoir que Bouygues et SFR ont déjà annoncé l’arrivée de plans sociaux. Il est donc urgent pour le gouvernement de continue de prendre des décisions.

Une augmentation liée à l’entrée de Free mobile sur le marché

La révolution de la téléphonie s’est engagée avec Free mobile. Si les consommateurs se réjouissent de nouvel arrivant, ses concurrents ne connaissent pas le même enthousiasme. En effet depuis son arrivée sur le marché, SFR aurait perdu près de 620 000 abonnés, Orange 61 500 et Bouygues 379 000.

Il faut dire que les offres proposées par Free étaient extrêmement alléchantes pour les consommateurs. Mais cette concurrence féroce n’est-elle pas la cause directe de la possible hausse des forfaits ? Les opérateurs traditionnels de téléphonie ont du mal à se remettre de l’arrivée de Free mobile et connaissent non seulement un manque à gagner avec la perte de leurs abonnés mais ils font nécessairement moins de chiffres puisqu’ils sont contraints de réduire leurs marges pour s’aligner sur la concurrence.

Avec un manque à gagner de près de 30 % d’ici 2015 pour les opérateurs de téléphonie mobile, les consommateurs devraient encore être sollicités pour aider le secteur. Les offres low-cost devraient augmenter, les services clients seront automatisés sur Internet…

Bref le modèle économique de la téléphonie mobile va vraiment se modifier. Alors êtes-vous prêts pour le changement ? Car le changement c’est maintenant !

Par Anne-Ségolène Brun

Top articles

4. Les problèmes avec un opérateur au sujet d'une facture

11 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 11:16:59- par Anonyme

    Le gouvernement est totalement corrompu par les opérateurs, c'est juste scandaleux. Pendant ce temps PSA ne vend plus de voiture en Iran à cause de la politique du gouvernement, et est obligé de mettre à la porte 8000 personnes.

    Aucun protectionnisme, un euro trop fort, des millions d'emplois détruits et le gouvernement ne fait rien ?

    Les intérêts de la dette versés aux banques qui emprutent à 0.75% à la BCE sont énorme et le gouvernement ne dit rien et vote pour renflouer toujours plus les banques en difficulté ?

    C'est le monde à l'envers !

    Les économies réalisées par les clients des opérateurs mobiles sont allées ailleurs et ont crée des emplois dans d'autres secteurs, ce que le gouvernement se garde bien de dire.

    Les Français sont des veaux disait l'autre ! Faut croire que ya du vrai.

  2. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 12:46:41- par Anonyme

    Le gouvernement d’une France juste…. C’est le gouvernement de la honte et de l’injustice ! Free dénonce une tarification abusive des forfaits des opérateurs historiques et agit pour le pouvoir d’achat des Français en lançant un FORFAIT SOCIAL et la réponse du gouvernement c’est d’augmenter les tarifs des opérateurs Et pourquoi ? Parce que Mr Bouygues vient pleurer dans les jupons de Mr Hollande, ce même Mr Hollande et ses amis de la gauche bien pensante qui criaillaient aux scandales car Mr Sarkozy a comme amis un certain Mr Bouygues mais quel hypocrisie.

    Ma vérité c’est que les trois opérateurs historiques n’ont pas le courage d’assumer leurs décisions stratégiques qui ont pour ambition de maintenir le niveau de leur propre rémunération et le niveau de la rémunération de leurs actionnaires dans un contexte de crise qui touche aussi le secteur de la téléphonie…. Alors le bouc émissaire est tout trouvé c’est FREE le vilain petit canard qui à cause de ses tarifs provoque des milliers de licenciements. Mais arrêtons le délire, comment osent-ils essayer de nous faire croire que parce que nous consommateurs allons payer plus cher nos abonnements les emplois de Bouygues and Co seront préserver….

  3. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 14:53:14- par Juliena

    Je trouve cela normal que le gouvernement se préoccupe enfin de la problématique de l’emploi. Cela fait des mois que la sonnette d’alarme est tirée.
    L’arrivée de Free sur le marché est un vrai raz-de-marée, et il faut en voir les vraies conséquences qui vont au delà de ce que l'on pense. Free ne respecte pas les règles de concurrence http://leplus.nouvelobs.com/contribution/596125-free-mobile-orange-et-le-principe-de-concurrence-non-au-liberalisme-sovietique.html

  4. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 16:05:06- par Anonyme

    comment ne pas être outré de lire des choses pareilles. Encore une fois, et maintenant c'est la gauche qui s'y met, on sauve les grosses boites ! Ca fait des années qu'ils s'en mettent plein les poches, il pourrait bien piquer un peu dans leurs bénéfices pour conserver les postes. C'est honteux. Je suis bien content d'être parti chez free, rien que pour en faire baver aux opérateurs historiques, et ceux qui les défendent encore n'ont vraiment rien compris.

  5. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 16:25:42- par Anonyme

    Je crois qu'il y a une erreur dans le titre. Je pense que le vrai titre c'est "l'attitude irresponsable des opérateurs historiques pendant 15 ans, responsable de la future haussse des prix ?

    La vrai question que l'article devrait se poser c'est comment se fait il que FREE soit le responsable de tous les maux de la terre au lieu de l'accabler. Le titre de l'article est déjà trop à charge. La victimisation des historiques opérée par la presse me scandalise alors qu'ils ont gagné des fortunes sur le dos de leurs abonnés même les plus pauvres. Quand ils perdront encore des abonnés par centaines de milliers,les Echos, l'Express, l'Expansion et consort ne pourront rien faire pour eux. Free a bon dos. SFR et Bouygues nous ont pris pour des cons pendant des années, ils n'ont eu que le juste retour de batons. C'est un échange de bons procédés. Quand on prend le client pour un imbécile pendant une décennie à la fin ça se paye au prix fort.Ils ont mis Montebourg, Pellerin et toutes la presse dans leur poche puisque tous les défendent mais ce n'est pas grace à eux qu'ils existent, ne l'oublions pas.

  6. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 16:54:24- par Anonyme

    Free bouc émissaire! trop facile M. Montebours et son gouvernement s'attaque au pouvoir d'achat des consommateurs pour nos 3 compères et actionnaire plein au as.

    Et pourquoi pas une vignette auto pour sauver l'automobile, ras le bol de ces politicards qui refuse de se voir contrôler les dépenses frais de mandats mais acceptent de nous ponctionner jusqu’à la moelle.

    Ou est la gauche et le front de gauche "en vacances peut-être avec les deniers du contribuable" pour dire stop à la dérive de ce gouvernement soit disant socialiste.

    Je refuse cette augmentation et s'il le faut je me passerai de téléphone mobile, par contre prochaine élection je serai m'en souvenir.

    Électricité, gaz, carburant,inflation sur les aliments, salaires qui baissent,chômage qui augmente, délocalisation entreprise, et le sieur montebourg nous go***e avec des mesurettes.

    Va falloir accélérer monsieur le ministre du travail et vous occuper de vrai problème nous ne sommes pas au barreau cher avocat.



  7. avatar
    Publiée le 23/07/2012 à 21:16:18- par Anonyme

    Ah que de recul. Lorsque votre secteur et votre emploi sera menacé par la concurrence mondiale et la course au low-cost (et çà vous arrivera un jour ou l'autre ce n'est qu'une question de temps) il faudra assumer vos décisions égoistes pour 9€30 de plus par an et souffir avec honneur

  8. avatar
    Publiée le 24/07/2012 à 08:19:17- par Anonyme

    Les opérateurs traditionnels ont grugé leur clientèle pendant des années et versent des larmes de crocodile lorsque leurs confortables bénéfices sont écornés par l'arrivée d'un concurrent. Bien sûr, cette stratégie est assortie du sempiternel chantage à l'emploi...On croit faire un cauchemar !!!!!
    Et les pouvoirs publics ne trouvent rien de mieux que de faire payer le "salaud" de client qui a voulu économiser quelques euros.
    C'est honteux.

  9. avatar
    Publiée le 25/07/2012 à 17:22:00- par Anonyme

    Et sur ces 121 millions d'euros, il y en a combien en TVA qui iront directement dans la poche de l'état ?

  10. avatar
    Publiée le 26/07/2012 à 12:22:16- par Anonyme

    Donc si on change de point de vue ces pauvres opérateurs délocalisent pour gagner 20 centimes par client... y'a pas de petites économies...

  11. avatar
    Publiée le 27/07/2012 à 11:00:28- par Anonyme

    c'est drôle, les 3 gripsous parle de délocaliser leur plateforme téléphonique. Ha c'est pas déjà fait !!! J'ai été chez orange et bouygues et il me semble qu'il m'ont souvent appeler d’Afrique du nord ou d'inde. Peut être payait il des voyages a leur employés avec leur bénéfices. Par contre depuis que je suis chez free, les plateforme sont en banlieue parisienne... mais comment font ils pour faire des prix si bas et embauché des gens avec toute les charges sociales qui pesent sur les salaires en France. Free serait il dirigé par de grands mécènes... qui accepte de perdre de l'argent au profit des consomateurs.... messieurs bouygues, orange SFR arretez un peu de vous foutre de nos G.....E merci !!!