Sécurité

iPhone : envoyer un SMS est-il dangereux ?

Le 28/08/2012 à 08:11:29
Vues : 1721 fois JE REAGIS

Selon un chercheur en sécurité, une faille sur les iPhone pourrait changer le vrai numéro d'un de vos contacts, auquel vous souhaitez envoyer un message. Un problème qui peut s'avérer lourd de conséquences.

Envoyer un SMS, ou tout autre type de message, depuis son iPhone pourrait s'avérer dangereux. C'est en tout cas ce qu'affirme un chercheur en sécurité, « Pod2g », sur son blog. Selon lui, il existerait une faille de sécurité visant à tromper l'utilisateur lorsqu'il répond à un message.

Il explique que les SMS et autres messages s'appuient sur un protocole, le PDU (protocol description unit), permettant le transport des messages d'un portable à un autre par les opérateurs. Mais dans ses options, le fameux PDU propose de modifier le numéro du destinataire et donc le message n'arrive pas sur le portable de la personne prévue, mais sur celui de quelqu'un d'autre, sans que l'expéditeur ne le sache.

Le chercheur ajoute que normalement, une bonne implémentation de cette option offre la possibilité à l'expéditeur de voir le numéro de téléphone original du destinataire, mais il semblerait qu'Apple n'ait pas pris la peine de faire les choses correctement. « Sur l’iPhone, lorsque vous recevez le message, il semble venir de celui qui l’envoie et vous perdez trace du numéro original », écrit-il.

Le problème ? En plus d'une mauvaise communication entre vous et votre destinataire supposé, cette faille peut être utilisée afin de soutirer des informations personnelles. Par exemple, vous pouvez, suite à cette faille, recevoir une tentative de phishing, c'est-à-dire un soi-disant message de la part de votre banque, vous demandant de préciser quelques données ou encore de vous connecter sur tel ou tel site. Encore pire, ce problème peut faire croire que vous êtes en liaison avec une personne ou une organisation malveillante et ainsi vous accuser à tort.

Selon Pod2g, cette faille est connue de certains agents de sécurité d'Apple, mais aussi de pirates, qui ont certainement usé de cette défaillance depuis la sortie du premier iPhone. Le géant va-t-il réagir suite à ces révélations ? Rien n'est moins sûr.

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image