Miracle

La collecte d'informations payante pour sauver l'économie

Le 19/06/2012 à 20:26:07
Vues : 1341 fois JE REAGIS

Voici une idée bien originale qu’a eue là l'informaticien Jaron Lanier. Ce dernier propose tout simplement de sauver l’économie mondiale en rendant payante la collecte d’informations personnelles sur le web.

Bien entendu le forum qui s'est tenu à New-York n’est pas de taille pour rivaliser avec la Worldwide Developers Conference d'Apple. Et pourtant les intervenants aussi y font des révélations étonnantes. Et c’est à l’occasion de cet évènement que Jaron Lanier a proposé une solution pour remédier à la crise mondiale.

Son modèle économique repose sur une idée toute simple qui est celle de rémunérer les individus à chaque fois qu’une information personnelle sur eux est collectée.

Facturation de l’utilisation commerciale des informations

Jaron Lanier est parti du constat dramatique qu’aujourd’hui, dans le monde, les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches. Mais surtout, il a pointé du doigt la disparition de la classe moyenne qui hier encore servait de balance. Partant de cela, il a tenté de trouver une solution simple, peu couteuse, mais qui aurait en elle le potentiel d’engranger une importante masse d’argent. Utopique ?

Etonnamment ce jeune informaticien est parvenu à trouver une idée répondant, en même temps, à tous ces critères. Et pour ce faire, il s’est tout simplement inspiré du modèle existant du copyright. Dans sa conception, chaque individu est propriétaire des informations afférentes à sa personne. Ceci étant dit, à partir du moment où une utilisation commerciale de ces informations est faite, l’individu concerné doit recevoir en contrepartie une rémunération.

Bénéfice à hauteur du budget de la sécurité sociale

Avec ce système, lorsqu’une société telles que Google ou bien encore Facebook ou Twitter collecte une information personnelle, elle est tenue de verser quelques centimes au propriétaire de ces informations. Cependant, les autres informations présentes sur le web restent, quant à elles, parfaitement gratuites.

Certes, il est difficile de percevoir comment quelques centimes lors de collectes d’informations pourraient sauver l’économie mondiale de la crise actuelle. En fait, ce n’est pas le montant qui compte dans le modèle de l'informaticien, mais le nombre important de ces actions chaque jour. Ainsi rien que les centimes payer par information après quelques décennies devraient permettre de rivaliser avec le budget de la Sécurité sociale selon l'évaluation de Jaron Lanier.

Mais actuellement, les entreprises web collectent gratuitement ces informations. Rien ne laisse donc présager qu’elles soient prêtes à renoncer à cette gratuité, même pour sauver l’économie mondiale…

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image