Consommation

Orange lance son « offre sociale de l’internet » à 23 euros par mois

Le 09/02/2012 à 17:45:23
Vues : 1924 fois JE REAGIS

Orange est le premier opérateur à lancer une offre bénéficiant du label « Offre sociale de l’internet ». Demandée par le gouvernement en septembre 2011, cet abonnement permet un accès illimité à l’internet et la téléphonie fixe pour les allocataires du RSA.

France Telecom-Orange a lancé ce jeudi sur le marché son offre labélisée « Offre sociale de l’internet ». Pour 23 euros par mois, les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) pourront avoir accès à l’internet et la téléphonie fixe « illimitée ». L’opérateur devient ainsi le premier à lancer ce label qui était désiré par le gouvernement. Dans un communiqué, le ministre de l'Industrie Eric Besson et le secrétaire d'Etat à la Consommation Frédéric Lefebvre n’ont d’ailleurs pas caché leur satisfaction : « Cette offre respecte le cahier des charges fixé par le gouvernement le 21 septembre 2011. Il s'agit de la première offre à bénéficier du label « Offre sociale de l'Internet » ».

Dans le détail, ce forfait à 23 euros (20 euros pour l’abonnement et 3 pour la box) va permettre aux personnes touchant le RSA, et seulement celles-ci (elles étaient 2,02 millions en juin 2011), de profiter sur tout le territoire d’un accès internet haut débit (jusqu’à 20 mégaoctets) et de la téléphonie fixe illimitée. Par « illimitée » il faut comprendre appels limités à 3 heures de conversation et 250 numéros différents par mois. L’offre est sans engagement de durée à la manière des nouveaux forfaits mobile de type « Free », sans caution et sans frais d’activation (hormis les frais de construction d’une nouvelle ligne téléphonique). Elle est reconductible chaque année sur présentation d’un justificatif. Si un défaut de paiement est constaté, la ligne sera tout de même maintenu trois mois mais ne permettra que de recevoir des appels et passer des appels d’urgence.

Une offre pas assez attractive ?

Si cette « offre sociale de l’internet » est une bonne initiative en faveur du pouvoir d’achat, on peut être déçu de son prix de 23 euros alors qu’il ne s’agit que d’un forfait « dual play ». Pour sept euros de plus, on trouve facilement des offres « triple play », avec la télévisons en supplément donc. Il y a ainsi de quoi rester sur sa faim. Pour l’association de consommateur « UFC Que Choisir ? », « le prix proposé, déjà disponible sur le marché pour des offres parfois plus complètes, est bien trop élevé pour faire la différence », elle souligne que « pour être vraiment accessible, il serait nécessaire que le prix du tarif social internet n’excède pas 10 euros ».

Pour connaître les démarches pour changer d'opérateur, consultez la fiche pratique de Réponse Conso

Par Adrien Guiset

Top articles

4. Les problèmes avec un opérateur pour résilier

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image