Vol de mon téléphone mobile

1. À savoir

La perte ou le vol de votre téléphone mobile ne donne pas droit, d’office, à la résiliation de votre abonnement. Si vous êtes engagés, vous devez continuer à payer, tous les mois, le montant de votre abonnement téléphonique.

C’est contraignant, dans la mesure où vous n’avez plus d’appareil vous permettant d’utiliser le service payé. Vous avez cependant la possibilité de négocier, arguant de votre fidélité, un nouveau téléphone ou de demander de changer d’abonnement, pour une formule la moins onéreuse possible. Et si vous avez souscrit une assurance contre le vol, faites la jouer.

Marche à suivre en cas de vol

Au moment ou vous vous apercevez du vol de votre portable, n’attendez pas, contactez le service client de votre opérateur au plus vite pour déclarer le vol. Celui-ci procédera immédiatement à la suspension de la ligne. Pour cela, il bloquera la carte SIM de votre téléphone : votre forfait sera donc inutilisable et les communications impossibles.

A noter : rendez-vous au commissariat pour déclarer le vol de votre portable. D’autant que c’est obligatoire si vous souhaitez que votre opérateur bloque, en plus de la carte, le téléphone en lui-même.

Pour encore plus de sécurité

Une fois la carte SIM bloquée, vos communications le sont aussi, votre facture est protégée. L’appareil est cependant utilisable sans votre puce. C’est à cet égard que les principaux opérateurs de téléphonie mobile : Orange, SFR et Bouygues Telecom ont constitué une base de données de tous les portables déclarés volés. Grace au numéro IMEI, une sorte d’immatriculation du téléphone, les appareils sont reconnaissables et peuvent être bloqués. Le numéro IMEI figure en général au dos de l’appareil, mais également sur l’emballage du téléphone. Vous pouvez aussi l'obtenir en tapant *#06# sur votre mobile. Prenez-soin de bien noter ce numéro pour pouvoir déclarer le vol, et faire bloquer le téléphone. Celui-ci ne pourra pas être utilisé sur tous les réseaux des 3 grands opérateurs.

A noter : la loi Loppsi du 14 mars 2011 systématise le blocage des téléphones portables volés une fois la déclaration de vol effectuée et le numéro IMEI renseigné. Les services de police ou de gendarmerie transmettent alors la déclaration à l'opérateur concerné qui dispose de 4 jours pour procéder à la désactivation.

Faire marcher l’assurance contre le vol

Vous pouvez vous assurer contre le vol de votre téléphone mobile via votre opérateur ou par le biais de votre assurance civile. Quelque soit l’assurance, si vous vous faites voler votre téléphone et que vous êtes assuré, vous aurez le droit à un nouvel appareil. Cependant, selon le montant de l’assurance souscrite, vous n’aurez pas les mêmes garanties en cas de vol. Les moins chères prévoient le remplacement du téléphone dans la limite d’un certain montant. Les plus onéreuses vous proposent de remplacer le téléphone par un appareil équivalent, et le remboursement des communications frauduleusement passées. Par ailleurs, certaines assurances ne s’appliquent que sous certaines conditions.

2. Questions frequentes

2.1. Il me reste 21 mois d’abonnement et je viens de me faire voler mon téléphone, comment faire ?

Hélas, le vol ne met pas fin à votre abonnement. Après avoir entrepris les démarches pour vous faire indemniser, vous devrez retrouver un téléphone pour pouvoir profiter des services que vous payez.

2.2. On m’a volé mon portable dans un bar et l’opérateur refuse de faire marcher l’assurance car il n’y a pas eu d’effraction. Est-ce normal ?

Non ce n’est pas normal mais vous ne pouvez rien y faire. Beaucoup d’assureurs ne prennent en charge que les vols avec agression ou effraction. Relisez votre contrat pour voir quelles en sont les conditions.

2.3. On m’a volé mon portable sur mon lieu de travail, comment gérer la situation ?

Les vols sur les lieux de travail doivent être traités avec prudence. On comprend bien les risques qu’il y a à accuser l’un de ses collègues sans preuve et même avec de forts soupçons. Le mieux est d’en parler à votre employeur. Si votre téléphone a été volé dans un vestiaire que vous êtes obligé d’utiliser pour travailler (par exemple si vous devez avoir un équipement particulier), l’employeur devra vous indemniser votre perte. Sinon vous devrez faire les démarches habituelles auprès de votre assureur personnel.

2.4. J’ai prêté mon portable pour rendre service à un inconnu dans la rue. Il est parti avec. Que faire ?

Il est conseillé de porter plainte car c’est un vol même si vous avez prêté votre mobile dans un premier temps. Dans ce genre de situation, il vaut mieux demander à la personne quel numéro elle cherche à joindre et appeler vous-même.

3. Dernieres infos sur Difficulté à résilier

4. Les problèmes avec un opérateur pour résilier

5. Bibliographie

  • CGV des opérateurs