À nu !

À l’aéroport de Nice, les scanners déshabillent

Le 24/09/2012 à 19:04:15
Vues : 5867 fois JE REAGIS

Ce lundi matin, certains passagers de l’aéroport de Nice ont eu la surprise de pouvoir tester un tout nouveau scanner de sécurité qui « déshabille ».

Si vous avez emprunté l’avion aujourd’hui, vous avez peut-être été confronté à lui. Depuis ce lundi matin, à l’aéroport de Nice, un scanner d'une toute nouvelle génération vient de faire son apparition. Attention, ce scanner vous mettra à nu.

Le scanner a déjà été testé à l’aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle. Cependant, les résultats de ce test ne se sont pas révélés suffisamment probants. La direction générale de l’aviation civile (DGAC) a donc décidé de procéder à de nouveaux tests et c’est l’aéroport de Nice qui a été sélectionné.

L’objet d’une taille très impressionnante, ressemble étrangement au sas de sécurité des banques. Et pourtant, il est bien plus performant. Son équipement ultra-performant facilitera grandement le travail des agents. Il faut dire que ses ondes millimétriques sont capables de traverser les textiles et de détecter des objets métalliques ou non.

Une silhouette humaine apparaît sur les écrans

Le procédé n'est pas douloureux. Il suffit au passager de s'introduire dans ce sas, de se tenir debout et de lever les bras. Le portail scanne alors le passager en quelques secondes.

Pas d’inquiétude cependant, vous n’apparaîtrez pas nu sur les écrans de contrôle des agents. C’est une simple silhouette humaine générique qui s’affiche. Et sur cette silhouette, seuls les objets que vous portez sur vous au moment du passage dans le scanner apparaissent. Les agents pourront alors vous demander de les retirer ou décider de procéder à une palpation.

Situé dans le terminal 1, le portail inaugure l’arrivée d’une génération de scanners plus performants. Il s’agit pour l’instant encore d’une étape teste. Le scanner sera retiré le 31 décembre 2012 afin que ses performances puissent être évaluées.

Et les passagers qui le désirent ne seront pas contraints de se soumettre au contrôle de ce portail. Il leur suffira alors de refuser et ils seront redirigés vers un portail classique.

Par Maëla Priolet

Top articles

4. Les problèmes avec une compagnie aérienne

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image