Transport aérien

La compagnie Ryanair, radine sur le kérosène ?

Le 16/08/2012 à 17:51:58
Vues : 2310 fois JE REAGIS

Trois avions Ryanair ont récemment atterri en urgence en raison de réservoirs presque vides. Les pilotes accusent la compagnie de leur mettre la pression pour décoller avec un minimum de kérosène.

A trop vouloir faire d’économies, Ryanair commencerait-elle à mettre en danger ses passagers ? Des pilotes de la compagnie low cost l’accusent de leur mettre la pression pour consommer un minium de kérosène. Résultat : les avions sont parfois obligés d’atterrir en urgence comme ce fût le cas, le 26 juillet dernier, en Espagne. Ce jour-là, de violents orages au-dessus de Madrid obligent les avions à voler jusqu’à Valence, à une heure de là, pour « patienter » avant de pouvoir se poser au sol. Trois appareils Ryanair avertissent la tour de contrôle qu’ils n’auront pas assez d’essence pour tenir en vol. Les aiguilleurs leur donnent l’autorisation d’atterrir plus vite que prévu.

Des pilotes sous pression chez Ryanair

Un porte-parole de Ryanair a précisé au Sunday Independent, un quotidien irlandais, que les avions avaient atterri « avec de quoi tenir encore trente minutes de vol ». Mais comment expliquer que les réservoirs des avions Ryanair soit aussi « ric-rac » en essence ?

La quantité de kérosène embarquée dans un avion est fixée par des règlements. Mais, au-delà de ce minimum nécessaire, c’est au pilote de juger la quantité de carburant dont il aura besoin « pour plus de sécurité ». Seulement, Ryanair exerce « une forte pression » à ce sujet, explique à l’AFP Jörg Handwerg, porte-parole du syndicat allemand Cockpit. La compagnie dresse des listes des pilotes en fonction de leur consommation de kérosène, explique-t-il.

L’objectif de Ryanair : que ses pilotes décollent avec le minimum de kérosène, afin d’alléger le poids total de l’avion. En effet, un appareil qui pèse moins lourd, consomme moins de carburant… ce qui est tout bénéf’ pour la compagnie ! Mais quid de la sécurité des passagers ?

Une association de passagers portent plainte contre Ryanair

Le ministère des Transports espagnol a ouvert une enquête suite à l’atterrissage en urgence de ces trois avions Ryanair. Par ailleurs, l’association de consommateurs Ceaccu a déposé une plainte à l’encontre de la compagnie, devant la direction générale de l’aviation civile, mardi 14 août. Elle estime que la politique de Ryanair en matière de carburant présente « une situation de risque grave pour la sécurité des passagers ». Elle réclame le retrait du permis d’exploitation de la compagnie pour une durée de trois ans, ainsi qu’une amende de 4,5 millions d’euros.

Par Julie Toury

Top articles

4. Les problèmes avec une compagnie aérienne

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image