Revendication réussie des Gilets jaunes :une prime d’activité revalorisée mais pour qui ?

0
97
Crowd of tiny people walking with children or dogs, riding bicycles, standing, talking, running. Cartoon men and women performing outdoor activities on city street. Flat colorful vector illustration; Shutterstock ID 1085457614; Nom magazine: -

Pour répondre aux revendications des gilets jaunes sur le pouvoir d’achat, le chef de l’Etat a remodelé la prime d’activité versée aux salariés payés autour du SMIC.

Créée en 2016 dans l’objectif de compléter le salaire des travailleurs modestes, la prime d’activité est une prestation sociale versée par les caisses d’allocation familiale (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). En janvier 2019, le gouvernement l’a, d’une part, élargie de manière à en faire bénéficier 1,2 millions ménages supplémentaires. D’autre part, il l’a augmentée de 90€ par mois pour certains salariés.

Qui est éligible ?

Pour savoir si vous êtes éligible, la CAF a mis en place un simulateur en ligne sur le site http://www.caf.fr/allocataires/mes-services-en-ligne/faire-une-simulation

Pour en bénéficier, il faut remplir les critères suivants :

– être majeur

– être salarié, fonctionnaire, travailleur indépendant ou exploitant agricole,

– résider en France

– avoir la nationalité française ou être ressortissants de l’Union Européenne ou pour les étrangers hors Union-Européenne disposer d’une carte de résident ou d’un titre de séjour avec une autorisation de travail depuis 5 ans.

Quels plafonds de revenus ?

La prime est soumise à des plafonds de revenus.

Pour les salariés,

– 1.787,18 euros par mois pour un travailleur salarié célibataire sans allocation logement. Les plafonds augmentent selon la composition familiale.

A savoir :  Les étudiants salariés et les apprentis doivent percevoir durant au moins trois mois, un salaire minimum de 932,29 € net par mois.

Pour les travailleurs indépendants, cela dépend de leur type d’activité. Leur dernier chiffre d’affaire annuel ne doit pas dépasser:

– 82 200 euros pour les commerçants ;

– 32 900 euros pour les professions libérales ;

– 32 900 euros pour les artisans et prestataires de service.

Attention !Les plafonds de ressource prennent en compte l’ensemble des revenus du ménage. Sont concernés les revenus provenant de l’activité professionnelle, mais aussi les allocations chômage, les revenus fonciers, les revenus mobiliers.

Quel est son montant ?

Son mode de calcul est complexe. Seul le simulateur de la CAF permet de savoir approximativement le montant auquel un demandeur peut prétendre. En effet, le montant de la prime  n’est pas le même pour tous. Il varie selon les revenus des bénéficiaires, de son conjoint, du nombre d’enfants.  Plus les revenus du foyer sont élevés plus l’aide diminue.
En outre, une bonification individuelle peut s’ajouter au montant de la prime d’activité. Cette bonification peut être attribuée pour chaque personne en activité membre du foyer dès lors que ses revenus d’activité sont égaux ou supérieurs à 0,5 Smic, soit environ 600 euros nets mensuels en 2019. Le montant de la bonification dépend des revenus du bénéficiaire. Cette bonification a été augmentée en 2019, avec montant maximal de 90 euros.

 Comment la demander ?

Pour percevoir la prime d’activité il faut la demander auprès de la caisse d’allocations familiale dont vous dépendez ou auprès de la Mutualité sociale agricole (MSA). Son versement devrait être automatique à partir de 2020. Nombre de travailleurs ignorent en effet leurs droits et n’en font pas la demande.

Par Carole Caillaud