Roaming : le coût des hors-forfaits téléphoniques va baisser en Europe

Fini les mauvaises nouvelles au retour de vacances, désormais les hors-forfaits pour avoir utilisé votre téléphone à l’étranger seront nettement moins chers. L’Europe a décidé de mettre en place de nouvelles règles du roaming.

0
1146
Roaming : le coût des hors-forfaits téléphoniques va baisser en Europe ©ShutterStock

À partir du samedi 30 avril, le coût du roaming va baisser en Europe. Le roaming, c’est quoi ? C’est le supplément tarifaire appliqué lors de l’utilisation du téléphone mobile hors de France. En effet, l’Union européenne a décidé d’appliquer de nouvelles règles pour diminuer les surcoûts de tous les opérateurs mobiles. Bonne nouvelle donc pour tous les détenteurs d’un forfait mobile qui voyagent en dehors de l’Hexagone et qui souhaitent rester joignables ou tout simplement communiquer avec leurs proches restés au pays.

En plus de leur forfait classique, les utilisateurs ne payeront désormais plus que cinq centimes d’euros supplémentaires la minute par appel passé depuis l’étranger et un centime pour chaque appel reçu. Il faudra compter deux centimes par envoi de messages type sms. Concernant les données Internet, ce sera cinq centimes par mégaoctet utilisé pour un surf sur la toile. Cette baisse des prix n’est qu’un premier palier car d’ici juin 2017, le roaming s’arrêtera totalement en Europe. L’année prochaine, le client ne paiera plus aucun supplément lors de ses déplacements en Europe.

Une gratuité trop chère ?

Si la fin du roaming est une bonne nouvelle pour les consommateurs, elle l’est moins pour les opérateurs qui voient en cette décision une baisse de leurs revenus. Car ce changement coûte cher. La fin des tarifs d’itinérance au sein de l’Union européenne couterait 28 millions d’euros en 2016, selon Dominique Leroy, l’administrateur déléguée, présente à Bruxelles, lors de l’assemblée générale de l’entreprise Proximus, opérateur de télécommunications mobile belge. Elle espère « néanmoins que les coûts seront compensés par une augmentation des volumes ».

Avec des tarifs en baisse, l’Europe prévoit une plus importante utilisation des clients de leur téléphone en dehors des frontières. L’une des craintes principales des opérateurs est de voir les utilisateurs acheter leur abonnement téléphonique dans un pays de l’Union européenne, comme la Roumanie, qui propose des tarifs très bas pour ensuite l’utiliser de chez eux, en roaming. Des mesures devraient être prises pour une utilisation plus raisonnable du service. Dominique Leroy évoque une limitation de l’accès au roaming gratuit entre 45 et 60 jours par an. « Nous attendons cette décision importante pour la fin de l’année », conclut-elle.

A lire aussi : Billet d’avion : un prix différent selon votre carte bancaire ?

Roumaissa BENAHMED