Salariés du privé : calculez le montant de votre retraite

Les caisses Agirc et Arrco, qui gèrent les retraites complémentaires des cadres et des salariés du privé, ont lancé un simulateur en ligne permettant d’estimer le montant de sa future pension.

0
1831
Passer sa retraite dans un pays autre que la France tente de plus en plus de retraités. Mais à quelles conditions peut-on continuer à percevoir sa retraite?

La retraite, est-ce que j’en aurai une ? Comment la préparer ? À quel âge pourrais-je la prendre ? Comment estimer le montant de ma future pension ? Quel est l’âge idéal pour partir en retraite ? Telles sont les questions que bon nombre de Français se posent. Car oui, la retraite se prépare bien avant, voire même dès l’âge de 40-45 ans. Mais, à moins d’être un expert, certains d’entre nous se retrouvent perdus. Ainsi, pour bien préparer et anticiper sa retraite, l’Agirc et l’Arrco, régimes de retraite complémentaire des cadres et des salariés du privé, organisent du 23 mai au 28 mai une grande campagne d’information baptisée les « Rendez-vous de la retraite ». Et ce, dans 15 villes de France : Angers, Angoulême, Blois, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Orléans, Paris, Paris-La Défense, Roubaix, Strasbourg et Toulouse. Les actifs pourront assister à des conférences gratuites, bénéficier d’un entretien personnalisé avec un conseiller et se rendre aux journées portes ouvertes des Centres d’information retraite Agirc-Arrco, le vendredi 27 mai et le samedi 28 mai.

Estimer sa date de départ idéale

Pour cette occasion, un simulateur en ligne a également été lancé. Ce dernier permet à chacun d’évaluer le montant de sa future pension en choisissant différents scénarios d’avenir, « pour prendre des décisions en toute connaissance de cause », indiquent les fédérations sur leur site Internet. « Notre objectif est d’accompagner les Français tout au long de leurs choix de vie (créer une entreprise, partir à l’étranger, fonder une famille, reprendre des études…) en les informant sur l’impact de ces choix sur leur future pension de retraite », explique à BFM François-Xavier Selleret, directeur général de l’Agirc-Arrco.

Sur ce simulateur, vous devrez créer un compte, entrer votre numéro de Sécurité sociale. Vous pourrez, si besoin, personnaliser, affiner des critères comme votre salaire actuel, votre situation familiale, votre catégorie socio-professionnelle, votre taux d’activité ou encore la date de début de vie professionnelle. Le simulateur tiendra aussi en compte l’évolution de carrière que vous prévoyez. Vous pourrez simuler quatre scénarios en fonction de l’âge de départ envisagé, de la période de chômage éventuelle ou de l’évolution salariale. Enfin, il vous donnera le montant de votre retraite globale (de base et complémentaire) selon les différents scénarios effectués. 

Le système du bonus-malus pris en compte

À noter que les données prennent en compte les nouvelles dispositions apportées par l’accord national interprofessionnel sur les retraites complémentaires signé le 30 octobre 2015. En effet, à compter de 2019, un système de bonus-malus va être instauré pour les retraites complémentaires de celles et ceux nés en 1957. « Pour inciter à prolonger l’activité, ils ont décidé que la personne qui souhaite décaler son âge de départ aura une augmentation de sa retraite, si elle décale de deux ans, elle aura acquis des points, elle aura 10% de plus pendant un an », explique François-Xavier Selleret au micro de RTL

Lire aussi : Préparez votre retraite en réduisant vos impôts

Justine Dupuy