« Salope » : Audrey Pulvar hésite à porter plainte contre Jacques Séguéla

Audrey Pulvar n’a évidemment pas apprécié d’être traitée de « Salope » par Jacques Séguéla hier au micro d’une radio parisienne. Le publicitaire n’avait lui pas apprécié l’interview à charge de la journaliste contre son livre dans l’émission On n’est couché de Laurent Ruquier. La journaliste se donne un week-end de recul pour décider si elle porte plainte.

0
2237
Audrey Pulvar et Jacques Séguéla sur le plateau de On n'est pas couché ©DR

Audrey Pulvar, insultée en direct hier sur les ondes de Radio Néo par Jacques Séguéla qui l’a traitée de « salope », se donne le week-end de réflexion pour savoir si elle donne une suite judiciaire à l’évènement, c’est-à-dire si elle porte plainte contre le publicitaire.

Jacques Séguéla, qui avait aussi dit dans l’émission « qu’elle était bête et méchante », s’était pourtant fendu d’une lettre d’excuses dans la journée vu l’ampleur que prenait son mot parti trop vite, lettre parvenue à la presse entière qui reproduit les paroles du repenti : «Je viens vous présenter mes excuses. Mes mots ont dépassé ma pensée. Votre interview de On n’est pas couché, que j’ai trouvée très injuste, m’est restée sur le cœur, mais ce n’est pas une raison pour le formuler comme je l’ai fait. Je m’abstiendrai à l’avenir. J’ai trop de respect pour les femmes en général, et les journalistes en particulier, pour ne pas regretter cette impardonnable faute de langage».

Audrey Pulvar n’est pas dupe et a indiqué à l’AFP ne pas souhaiter « donner à cette pitoyable sortie ni à ces pitoyables excuses plus d’importance qu’elles n’en ont ». La journaliste s’est dite par ailleurs consternée par la réaction des jeunes qui étaient présents dans le studio et gloussaient à l’insulte de Séguéla. En philosophe, elle a renvoyé tout le monde à ses classiques et à rappeler que Georges Brassens chantait « Le temps ne fait rien à l’affaire », sans citer le refrain qui dit « quand on est con, on est con ».

Toute l’histoire est partie de l’interview de Jacques Séguéla, par notamment Audrey Pulvar, sur le plateau de On n’est pas couché. En promotion pour le livre qu’il vient d’écrire sur sa vie et les grands hommes qu’il a croisés et conseillés, comme François Mitterrand, le publicitaire n’a pas aimé l’interview à charge contre son livre.

Toutes les vidéos pour mieux comprendre :

Jacques Séguéla traite de « salope » Audrey Pulvar dans l’émission le Gros Squat sur Radio Néo :

 

L’interview de Jacques Séguéla sur le plateau de l’émission de Laurent Ruquier “On n’est pas couché” :

 

La chanson “Le temps ne fait rien à l’affaire” de Georges Brassens :

Hélène Demazures