Sécurité routière : 10 000 radars leurres installés dès février

Pour la première fois en 35 ans, la mortalité sur les routes a augmenté deux années de suite. Ainsi, pour lutter contre ce fléau, Bernard Cazeneuve a confirmé le déploiement de 10 000 radars leurres dès février.

0
879
Sécurité routière : 10 000 radars leurres installés dès février ©JS EVRARD/SIPA

En 2015, 3 464 personnes sont mortes sur les routes françaises, selon les chiffres publiés mercredi 27 janvier. Une hausse de 2,4% par rapport à 2014. Ainsi, pour contrer cette augmentation, dont la vitesse est la principale cause mortalité pour les autorités, Bernard Cazeneuve a confirmé au Parisien le déploiement de 10 000 radars de nouvelle génération à partir du mois de février dans les zones les plus accidentogènes. L’objectif : inciter les conducteurs à lever les pieds. Mais que les automobilistes se rassurent, il ne s’agit pas de vrais radars. Sauf qu’il sera difficile de le savoir…

Vrai ou faux radar ?

Concrètement, ces radars factices auront le même aspect que les radars actuels, gris avec les bandes jaune fluo, sauf qu’ils seront de simples coquilles vides et ne flasheront pas. Et pour dissuader les automobilistes sur la durée et les habitués de certaines routes, les appareils seront occasionnellement équipés d’un flash et seront donc activés. Mais le dispositif ne s’arrête pas là, des panneaux d’indication de radars seront mis en place, sauf qu’il n’y aura pas forcément de radar plus loin. Pour Bernard Cazeneuve, « cela permettra de multiplier par quatre le nombre des zones protégées ».

Ce dispositif est jugé efficace car selon Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, « quand on prend trop souvent le même médicament, on constate une baisse de son efficacité. C’est dans le sens de la nouvelle stratégie radar », a-t-il expliqué à La Dépêche. D’ailleurs, ces radars leurres, munis de roues escamotables, pourront être déplacés facilement et donc être installés rapidement au bord d’une route.

Aujourd’hui, 4 200 vrais radars sont en fonctionnement. D’ici trois ans, 500 supplémentaires les rejoindront.

Lire aussi : Sécurité routière : 12 réflexes à adopter d’urgence

Marine Vautrin