Sécurité routière : être enrhumé serait plus dangereux que d’être ivre

Avoir la crève au volant serait plus porteur de risque que d'être alcoolisé. A cause d'un rhume, nos réflexes sont fortement ralentis.

0
4232
Etre malade ou conduire, il faut choisir ©ThinkStock

Etre malade ou conduire, il faut choisir !  Selon une étude galloise, être enrhumé et prendre le volant serait encore moins recommandé que de conduire saoul ! Les chercheurs affirment même que les personnes qui prennent la route avec une grosse crève auraient des réactions plus lentes que celles ayant bu quatre pintes de bière.

En clair, les conducteurs ayant un rhume mettraient plus de temps à s’arrêter que les autres, colleraient davantage les véhicules devant eux et auraient moins conscience des dangers potentiels rencontrés sur la route.

Eternuer, c’est fermer les yeux pendant 3 secondes

Mais ce n’est pas tout ! Tout le monde l’a remarqué, lors d’un éternuement, impossible de garder les yeux ouverts. Un simple « atchoum » peut nous boucher la vue pour une durée allant jusqu’à trois secondes. C’est beaucoup trop lorsque nous sommes au volant.

« Le rhume ou la grippe ralentit la réaction de 36 millisecondes. Dans le même temps, consommer une quantité d’alcool supérieure à la limite maximale ralentit le temps de réaction de 15 millisecondes » explique le professeur Andy Smith, de l’Université de Cardiff, qui a conduit l’étude.

On rappelle qu’en Angleterre tout comme en France la limite est autorisé est de 0,5g d’alcool par litre de sang.

Mathilde Bourge