Séjours linguistiques, colonies de vacances… Racontez-nous vos pires arnaques !

Comme Christèle, vous avez été déçu, voire carrément escroqué par un organisme de séjours linguistiques ou de colonies de vacances pour enfants ? Apportez-nous votre témoignage !

0
2394
enfants à New york ©ThinkStock

« Début novembre, je cherche un séjour à New York pour les vacances de février pour ma fille. Je trouve un organisme qui propose sur son site des séjours au cœur de New York dans une famille typique new-yorkaise, avec, en plus, des cours en one to one. J’appelle. Je demande s’ils ont vraiment des familles au cœur de la ville (en gros, Manhattan). Ma fille est âgée de 14 ans, je l’imagine mal faisant des heures de transport en commun pour aller faire du shopping, visiter un musée et profiter des autres intérêts de la ville. Pas de problème, ils ont. En plus, nous nous y prenons « très en avance pour les vacances de février, il n’y aura donc aucun problème » (sic, par téléphone). Cependant, pour plus de précisions, je dois envoyer un chèque de 500 euros afin de réellement commencer à entrer en contact avec les dites familles.

J’envoie le chèque. Plus de nouvelles. A chaque fois que j’appelle, mon interlocuteur responsable habituel est « occupé », « en réunion », « absent », « en extérieur » ou « en vacances ». J’envoie un nouveau mail, on me répond que si je veux des renseignements, je peux les avoir au standard. Je renvoie un nouveau mail très agacé. Du loin de ses vacances, le Monsieur m’envoie son portable. Mon mari appelle. Il nous assure verbalement qu’il n’y aura pas de problèmes pour le séjour demandé. Cependant, les jours passent et je vois disparaître toutes mes chances de trouver un billet d’avion à un tarif avantageux pour ma fille. Coups de fil. Mails. Apparaît soudain, par écrit, que l’organisme ne garantit les séjours que « par région » et que « à New York » signifie naturellement « dans la région de New York ». Je reformule ma demande. Ma fille veut un séjour dans New York centre…

Mi janvier, plus de deux mois après mon premier coup de fil, on m’annonce glorieusement qu’on a une famille pour ma fille ! La famille en question se compose… d’une femme célibataire. Le professeur one to one est… cette femme célibataire. Et cette femme célibataire habite… Long Island, « vous verrez, c’est juste en face de Manhattan ». Renseignements pris, c’est à plus d’une heure de voiture du premier quartier fréquentable de New York. Où sont passées les familles de Manhattan ? Réponse embarrassée : « Elles sont prises ». J’ai pourtant appelé il y a presque trois mois et je me suis alors entendu dire que je m’y prenais très à l’avance. Donc pour les vacances de ma fille en février, c’est cuit.

Je demande à reporter le séjour début juillet, mais je veux l’organiser sans attendre. A nouveau, silence. Les jours passent. J’envoie un mail exigeant une organisation immédiate pour garantir la fameuse famille à Manhattan. A nouveau, le petit chapitre « nous ne garantissons que la région »… Le ton monte. On finit par me proposer une annulation. Très bien. Et mon chèque? Silence. Et mon chèque? « Monsieur X. est en vacances, nous vous prions de vous adresser au standard…  » »

Christèle

Vous avez également vécu une mauvaise expérience avec un organisme de séjours linguistiques ou de colonies de vacances pour enfants ? A votre tour de témoigner, en déposant un commentaire sous l’article ou en envoyant un mail à contact@reponseatout.com.

Rédaction