Sida : un étudiant sur trois zappe le préservatif

Selon une récente étude, près d'un étudiant sur trois avoue ne jamais utiliser de préservatif. Cette inconscience, plus répandue qu'en 2013, pose question, alors que ce tient ce 1er décembre la journée mondiale de lutte contre le sida.

0
5740
Un tiers des étudiants admet ne pas se faire dépister lorsqu'il change de partenaire. ©ShutterStock

Moins de plaisir, une question de confiance… Lorsque les jeunes expliquent pourquoi ils ne se protègent pas – ou plus – pendant un rapport sexuel, les mêmes arguments reviennent. Selon une étude réalisée par Harris Interactive et publiée la semaine dernière par la Smerep, une mutuelle étudiante, environ un étudiant sur trois (33 %) admet ne jamais se servir d’un préservatif. En 2013, ils étaient 30 % à déclarer la même chose. Signe que cette mauvaise habitude, loin de reculer, serait un peu plus courante qu’il y a un an. Alors qu’aujourd’hui, lundi 1er décembre, a lieu la journée mondiale de lutte contre le sida, la prévention auprès des jeunes semble encore aujourd’hui une nécessité.

« Il y a une forme de banalisation du sida »

Tout aussi inquiétant, un tiers des étudiants admet ne pas se faire dépister lorsqu’il change de partenaire. Pour la nouvelle génération, le VIH n’est plus vraiment perçu comme une menace. « Il y a une forme de banalisation du sida, constate Renaud Bouthier, le directeur d’Avenir Santé – une association engagée pour la santé des 15-25 ans (AFP). C’est devenu un phénomène sociétal installé. Il y a moins ce rapport d’urgence vis-à-vis de la maladie. »

Sida : le dépistage généralisé, une mesure mal appliquée

Pourtant, le virus est toujours là. En 2013, plus de 11 000 personnes ont été dépistées positives, rapporte l’Institut national de veille sanitaire (InVS). Un chiffre qui a grimpé de 7 % par rapport à 2011. Pour mieux combattre la maladie et l’ensemble des infections sexuellement transmissibles, les autorités sanitaires misent sur un renforcement du dépistage. Cette mesure, présentée dans le plan de lutte contre le sida pour la période 2010-2014, doit être renforcée pour que se manifestent enfin les effets désirés.

> Si vous avez pris un risque lors d’un rapport sexuel, n’hésitez plus à vous faire dépister. Pour savoir quel est le bon moment pour faire le test et dans quels établissements vous pouvez l’effectuer, rendez-vous sur le site Sida-info-service.org.

Lire aussi :

RED : Apple se mobilise contre le sida

Sida : « pas de préservatif, pas de sexe » (vidéo)

Cécile David