SNCF : les retards de train sont dédommagés à partir de 30minutes.

0
367
La SNCF rembourse les retards de trains à partir de 30 minutes.
La SNCF s’est engagée à indemniser tous les voyageurs dès 30 minutes de retard mais savez-vous si la réglementation s’applique à tous les billets, et  comment vous faire indemniser?  Explication.
Par Carole caillaud
Quel que soit le motif du retard, vous pouvez désormais être dédommagé dès lors que votre train est arrivé au delà de 30 minutes après l’heure prévue. C’est la garantie 30 minutes. Cette nouvelle offre de la compagnie ferroviaire n’est pas un cadeau fait à ses clients, mais l’application d’une directive européenne de 2009.
Quels trains ?
Cette mesure s’applique sur les voyages TGV et Intercités, mais les TER et Transiliens ne sont pas concernés. Quant aux TGV Ouigo et ITGV, ils ne font l’objet d’un dédommagement qu’au-delà d’une 1h de retard. Vous recevez alors  automatiquement un bon d’achat par mail pour IDTGV ou un SMS pour un Ouigo, vous informant du dédommagement à hauteur de 25% du prix du billet pour un retard entre 1h et 2h, et de 50% du prix si le retard dépasse les 2h.
Quel montant ?
Le remboursement se fera en bons d’achats dont le montant correspond à un pourcentage du prix du billet qui augmente avec la durée du retard à savoir : 25% pour des retards de 30 minutes à deux heures, 50% pour les retards de deux à trois heures et enfin 75% pour les retards de plus de trois heures.
A savoir : Au delà d’une heure de retard,  vous pouvez demander un virement à la lace du bon d’achat.
Comment obtenir l’indemnisation ?
Les démarches sont simplifiées. Dès l’arrivée du train, vous pouvez faire votre demande en ligne sur le site G30.sncf.com ou depuis l’application SNCF sur votre smartphone. Vous recevrez votre bon d’achat numérique par e-mail dans les 48 heures. Il est valable pendant un an et que vous pourrez utiliser une ou plusieurs fois.