Spotify s’excuse et modifie sa nouvelle politique de confidentialité

En changeant ses conditions d'utilisation, le service de streaming s'est mis à dos ses utilisateurs. Face au tollé, le PDG de Spotify, Daniel Ek s'excuse et détaille la nouvelle politique de collecte de données personnelles.

0
1691
Spotify s'excuse et modifie sa nouvelle politique de confidentialité ©ShutterStock

Cela aurait pu passer inaperçu mais c’est le magazine « Forbes » qui a révélé l’information ce vendredi 21 août. Spotify a modifié ses conditions d’utilisations lui permettant ainsi d’avoir accès aux données personnelles des utilisateurs sans leur consentement  : photos, contacts, géolocalisation du téléphone portable, etc. L’objectif de cette modification étant d’offrir une meilleure expérience aux utilisateurs.

Dénonçant une intrusion abusive de la vie privée, de nombreux internautes se sont insurgés notamment l’un des célèbres créateurs du jeu Minecraft en Suède Markus Persson, qui a annoncé à ses 2,4 millions d’abonnés son désabonnement de Spotify.

Un hashtag « quitspotify » a même été crée.

Une amélioration de la confidentialité

En voyant la polémique enfler, la plateforme aux 75 millions d’utilisateurs et aux 20 millions d’abonnés payants dans le monde a rapidement présenté ses excuses dans un communiqué intitulé « Sorry ». « Nous présentons nos excuses. Nous aurions du faire mieux pour communiquer sur ce que les règles signifient et comment sera utilisée -ou pas- toute information que vous choisissez de partager », a souligné le PDG de Spotify, Daniel Ek. Il affirme sa volonté de laisser aux personnes un contrôle absolu sur leurs données personnelles. « Nous nous engageons à 100% à protéger la vie privée de nos utilisateurs ».

Le numéro du streaming musical s’engage désormais à demander un accord explicite pour toute collecte de données personnelles.

Lire aussi : Spotify : vers une offre gratuite sur mobile

Marine Vautrin