Starbucks : jusqu’à 25 cuillères de sucre dans une boisson chaude

Haro sur le sucre ! Selon l'étude d'une ONG britannique, certaines boissons chaudes servies chez Starbucks ou dans un autre enseigne de ce type peuvent contenir des quantités de sucre hallucinantes.

0
1365
Starbucks : jusqu’à 25 cuillères de sucre dans un boisson chaude ©ShutterStock

L’hiver, il n’y a rien de mieux que de déguster un bon Latte Crème Brûlée, ou un Caffé Mocha surmonté d’une délicieuse chantilly pour se réchauffer. Toutefois, sachez qu’il ne faut pas trop en abuser. Selon une étude de l’association « Action on Sugar » relayée par le quotidien britannique The Guardian, ces boissons sont des vraies bombes sucrées, particulièrement dangereuses pour notre santé. Parmi les 131 boissons testées par l’ONG, plus d’un tiers a plus de sucre qu’une canette de Coca-Cola. C’est dire !

Ces dernières peuvent contenir jusqu’à 25 cuillères à café de sucre, soit trois fois la dose quotidienne recommandée. Ce qui est d’ailleurs le cas pour le « Hot Mulled Fruit » en version « venti », un thé chaud à la cannelle et à l’orange vendu chez Starbucks. D’autres boissons de l’enseigne américaine sont également pointées du doigt par l’association : le chocolat chaud classique qui affiche 15 cuillères à café de sucre par gobelet « venti », mais aussi le Mocha au chocolat blanc et sa crème chantilly avec 18 cuillères pour sa version XXL. 

Mais les concurrents ne sont pas en reste. Chez Costa Coffee, un grand Chai Latte, un thé aux épices et au lait contient, lui, 20 cuillères à café de sucre. Et le Mocha vendu dans les fast-foods KFC et McDonald’s peut atteindre jusqu’à 11 cuillères de sucre.

« Une quantité scandaleuse de sucre ajoutée »

Ces résultats montrent « la quantité scandaleuse de sucre ajoutée à notre nourriture ou à nos boissons », s’insurge Graham MacGregor, professeur de médecine cardiovasculaire à l’université Queen Mary de Londres. « Ce n’est pas étonnant que nous ayons le taux le plus élevé d’obésité en Europe », a-t-il ajouté au quotidien britannique. 

Pour Kawther Hashem, nutritionniste chez Action on Sugar, ces boissons chaudes aromatisées doivent être consommées occasionnellement. « Nous conseillons aux consommateurs de demander une boisson allégée en sirop ou sans sucre, et de préférence dans la plus petite taille disponible ». 

Transparence des chaînes

Sollicitée par le Guardian, l’enseigne Starbucks a déclaré qu’elle s’était engagée à réduire de 25% le taux de sucre d’ici à 2020 et a précisé que « toutes les informations nutritionnelles sont disponibles en magasin et en ligne ». Il est en effet possible de vérifier la quantité de sucre présente dans les produits. De son côté, la chaîne Costa Coffee a indiqué qu’elle avait déjà pris des dispositions pour réduire la teneur en sucre de ses boissons et qu’elle comptait continuer à améliorer l’équilibre nutritionnel de ses produits. 

Lire aussi :

Les céréales : les faux amis de notre petit déjeuner

– Quelle quantité de sucre se trouve dans nos aliments ?

Justine Dupuy