Tabac : la lutte s’intensifie avec bientôt le « moi(s) sans tabac »

La lutte contre le tabac s’intensifie en France. Marisol Touraine annonce le « moi(s) sans tabac », un mois durant lequel les fumeurs souhaitant arrêter la cigarette seront soutenus.

0
2031
Tabac : la lutte s’intensifie avec bientôt le « moi(s) sans tabac » ©ShutterStock

La France reste un des pays européens où l’on fume le plus. Alors pour lutter contre le tabagisme, plusieurs mesures ont été adoptées. D’abord, les paquets neutres dans les bureaux de tabac feront leur entrée ce vendredi 20 mai. Mais cette annonce n’est pas la seule solution pour faire régresser le tabac. D’autres campagnes de lutte contre ce fléau seront bientôt lancées dans l’Hexagone. En effet, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a annoncé ce matin sur France Info une proposition qui pourrait encourager plus d’un fumeur à arrêter.

Elle a d’abord évoqué la création d’un fonds de prévention de 32 millions d’euros pour « renforcer les mesures » incitant à abandonner la cigarette. Mais son engagement ne s’arrête pas là. Imaginez ce type de messages : « Tu peux le faire, tu peux arrêter de fumer ! Bravo, continue comme ça ! ». C’est ce que prévoit Marisol Touraine pour le mois de novembre prochain. Une opération intitulée « un moi(s) sans tabac » qui vise à aider les fumeurs à travers une démarche collective inspirée de la campagne lancée en 2012 en Grande-Bretagne. « Pendant un mois, on se tiendra les coudes, on se soutiendra, on sait que cela donne plus de chances à ceux qui veulent arrêter de réussir dans le sevrage tabagique », a-t-elle expliqué.

La lutte contre le tabagisme, un défi collectif

Durant tout le mois de novembre, des campagnes à la radio, à la télévision mais aussi des encouragements croisés sur les réseaux sociaux viseront à aider tous les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac pendant au moins un mois.

Cette opération s’est inspirée de celle lancée en Grande-Bretagne, en octobre 2012 et qui a rencontré beaucoup de succès. Plus de 200 000 participants ont tenté l’expérience. Ainsi, ils ont reçu des messages de comédiens britanniques et même de joueurs de football qui ont accepté de se prêter au jeu. Dès la première année, le tabagisme a diminué de 1% dans le pays mais il reste tout de même difficile de savoir actuellement le nombre exact de personnes ayant arrêté de fumer. Si stopper la cigarette pendant un mois est possible, alors cela multipliera par cinq les chances d’arrêter définitivement.

Lire aussi : 

Tabac : le paquet neutre débarque le 20 mai prochain

Des femmes rémunérées pour arrêter de fumer

Roumaissa BENAHMED