Taxe sur l’huile de palme : Nutella ne changera pas sa recette

Les consommateurs de Nutella peuvent être rassurés : Ferrero ne prévoit pas de changer sa recette, malgré l'augmentation de la taxe sur l'huile de palme.

0
4178
Nutella ne changera pas sa recette, malgré l'augmentation de la taxe sur l'huile de palme ©Fotolia

L’amendement qui prévoit de taxer de 300 % les produits à base d’huile de palme, appelé aussi « amendement Nutella », n’a pas à inquiéter les consommateurs de la célèbre pâte à tartiner. Ferrero n’a aucunement l’intention de changer sa recette, même si ce texte, examiné en début de semaine à l’Assemblée nationale, l’obligera certainement à augmenter son prix de 2 à 3 centimes (pot de 400 grammes).

> Lire aussi : Le Nutella, bientôt taxé ?  

Déjà adoptée en commission des affaires sociales au Sénat, cette mesure vise à « punir » les industriels de l’agro-alimentaire utilisant de l’huile de palme, un ingrédient, certes, peu coûteux, mais considéré comme nocif pour la santé et l’environnement.

Frédéric Thil, le PDG du groupe lui-même, dans les colonnes du Parisien, refuse d’admettre ces arguments :« L’huile de palme, comme le beurre, le fromage, contient des acides gras saturés. Il ne faut pas en abuser, reconnaît-il. Mais, contrairement à d’autres huiles, on n’est pas obligé pour la travailler de passer par une phase d’hydrogénation qui crée des acides gras trans qui sont, eux, très mauvais pour la santé. Et c’est essentiellement pour cela qu’elle est utilisée dans le processus de fabrication. »

Concernant le problème de la déforestation, notamment en Malaisie où Ferrero se fournit principalement, le directeur explique que depuis 2005, le groupe s’est engagé dans la « labellisation internationale RSPO ». « Notre objectif est d’avoir à l’horizon 2015 une production 100 % durable ». Des informations qui devraient déjà déculpabiliser les accros au Nutella.

Thomas Levy