Travaux d’isolation : il est temps de s’y mettre !

Plus d’un Français sur deux souffre encore du froid chez lui l’hiver, malgré l’utilisation du chauffage. La raison ? Des déperditions de chaleur dues à une mauvaise isolation de leur logement. Pourtant, les Français ne réalisent pas de travaux de rénovation, faute de connaissances. Ainsi, pour encourager et aider les particuliers, le site monexpert-isolation.fr propose un accompagnement clé en main.

0
1750
Travaux d’isolation : il est temps de s’y mettre ! ©ShutterStock

De plus en plus de Français renoncent à entreprendre des travaux d’isolation. Résultats : plus d’un français sur deux a froid chez lui d’hiver, malgré l’utilisation du chauffage, révèle le sondage Opinion Way pour monexpert-isolatin.fr. Les propriétaires bailleurs sont d’ailleurs directement touchés, puisque 68% des locataires estiment avoir froid dans leur logement en hiver dont la majorité sont les 18-35 ans (68%) et les catégories populaires (64%). Ce constat n’est pas très étonnant lorsque l’on sait que 55% des logements sont construits en France avant 1974 et qu’ils ne sont soumis à aucune réglementation thermique. Le secteur du bâtiment résidentiel est d’ailleurs responsable de 30% de la consommation énergétique finale du pays. Et face au froid, la plupart d’entre nous (64%) ont le reflexe (logique) de s’habiller plus chaudement ou de s’envelopper dans une couverture (36%), alors que d’autres préfèrent augmenter le chauffage (22%). Un geste efficace mais qui peut vite peser lourd sur sa facture.

Monter le chauffage, se couvrir plus chaudement, les solutions sont multiples mais une seule pourrait répondre à ce problème de froid : entreprendre des travaux d’isolation ! Une solution logique, certes, mais dont peu de Français franchissent le pas. Pourtant, ce n’est pas une question de budget. Toujours selon ce sondage, ils seraient prêts à consacrer près de 3 000 euros en moyenne pour réaliser ces travaux, dont 59% se disent prêts à dépenser plus de 1 000 euros. Alors comment l’expliquer ?

Des aides toujours méconnues

Le problème ne se situe donc pas au niveau du portefeuille mais au niveau de l’information. Et pour cause : 58% des Français sous-estiment les aides de l’État. Car oui, vous pouvez en bénéficier : Crédit d’Impôt de Transition Énergétique (CITE) de 30% sans plafond de ressource, éco-prêt à taux zéro (eco-PTZ), TVA réduite à 5,5%, prime énergie, exonération de taxe foncière. « Beaucoup de Français pensent qu’ils ne sont pas éligibles à ces aides financières alors qu’aucune condition de revenus n’y est adossée », rappelle Matthieu Paillot, le directeur général de monexpert-isolation.fr.

Cette méconnaissance des aides est d’autant plus regrettable lorsque l’on apprend que la prime énergie peut atteindre les 45% de prise en charge pour un ménage, 70% pour un ménage précaire et 100% de prise en charge pour un ménage en grande précarité. Et que ces aides sont également cumulables et peuvent représenter jusqu’à la totalité du montant des travaux. Concrètement, pour pouvoir cumuler le crédit d’impôt et l’éco-prêt à taux zéro, le montant de vos revenus ne doit pas dépasser 25 000 euros pour une personne seule et 35 000 euros pour un couple soumis à l’imposition commune. Le total des revenus est majoré de 7 500 euros pour toute personne à charge supplémentaire.

Des démarches trop complexes

Toutefois, si on observe un manque d’informations malgré un budget conséquent, ce sont également les démarches de plus en plus complexes qui peuvent freiner les plus frileux à entreprendre des travaux d’isolation. Effectivement, pour pouvoir bénéficier de ces aides, il est désormais obligatoire de recourir à une entreprise labellisée RGE (Reconnu Garent de l’Environnement) et les travaux d’isolation doivent répondre à des critères de performance énergétique fixés par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Et lorsque vous êtes éligibles aux aides financières, il faut pouvoir fournir de nombreux documents comme des factures, des attestations sur l’honneur, etc.

Tout cela a donc de quoi faire pencher la balance du côté du chauffage et des plaids pour se réchauffer, plutôt que de s’empêtrer dans des démarches administratives complexes pour isoler sa maison. Seuls un tiers des logements sur les 500 000 prévus par le plan national de rénovation énergétique des bâtiments ont fait l’objet d’une rénovation énergétique chaque année. On comprend désormais pourquoi.

Monexpert-isolation.fr : un accompagnement complet pour vos travaux d’isolation

Fort de ce constat est donc né le site monexpert-isolation.fr. Lancée mardi 16 février, cette plateforme accompagne les particuliers dans leurs projets d’isolation et leurs démarches administratives, avant, pendant et après les travaux. À savoir, depuis la simple demande de devis auprès des professionnels certifiés RGE, en passant par la détection des malfaçons lors des travaux, pour terminer par l’obtention des aides qui vous sont dues.

Comment ça marche ?

Sur la plateforme, vous pourrez avoir accès à une mine d’informations sur les différentes isolations possibles (toit, mur…), les matériaux utilisés mais aussi à un simulateur pour connaître le montant du devis moyen de vos travaux que vous souhaitez réaliser et les aides au financement auxquelles vous avez droit. Il suffit ainsi de se rendre dans la rubrique « je matérialise mon projet » et de renseigner vos revenus, la composition de votre foyer, le type de logement dans lequel vous habitez, l’énergie principale de votre habitation, la surface à isoler et le type d’isolation souhaité. Simple, rapide et efficace.

Si vous souhaitez avoir recours à un accompagnement personnalisé, vous devrez créer un espace personnel. Une fois inscrit, vous pourrez avoir droit à l’avis d’experts avant, pendant et après les travaux. Concrètement, avant les travaux, il sera possible de demander un avis d’expert sur vos devis ou encore une vérification des qualifications des professionnels RGE, car pour rappel, pour bénéficier des aides, les travaux d’isolation doivent impérativement être réalisés par un professionnel certifié. « Sur les 350 000 artisans, seuls 50 000 sont agréés RGE », alerte Matthieu Paillot. Et si besoin, le site vous conseillera des artisans RGE près de chez vous pour la réalisation de vos travaux.

Pendant les travaux, l’accompagnement se poursuit. Il est possible d’envoyer via votre compte des photos afin qu’un des experts puisse vérifier qu’ils soient bien réalisés avec les matériaux adéquats, ceux figurant sur le devis. Pratique lorsque l’on a un doute sur la qualité du chantier.

Enfin, après les travaux, vient l’étape la plus complexe : obtenir vos aides. Dans cette étape, monexpert-isolation.fr vous accompagne toujours en vous préparant les dossiers administratifs, en vous mettant à disposition les pièces nécessaires à l’obtention des aides financières. Il vous guidera également au pré-remplissage de votre déclaration sur la partie crédit d’impôt. Dans votre compte, il est d’ailleurs possible de stocker vos justificatifs afin de prouver vos dépenses effectuées lors de vos travaux. Ils seront accessibles à tout moment. Ces derniers vous seront sûrement demandés ! Monexpert-isolation, lui, vous versera la prime énergie qui vous est due avec l’envoi d’un chèque.

Des experts dédiés

Mais l’atout de cette plateforme, ce sont ces experts qui peuvent vous aiguiller tout au long de votre projet. Via votre espace personnel, il sera possible d’interagir avec eux par mail sur les questions que vous vous posez. La promesse ? Une réponse dans les 24 à 48 heures. Tous ces conseils en ligne sont gratuits. Pour les plus pressés, il est possible de contacter l’expert par téléphone. Mais attention, l’appel est surtaxé (0,80 euro la minute + le prix d’un appel).

Lire aussi : Propriétaire ou locataire : qui paie quoi ? 

Marine Vautrin