Un ex-patron de l’Agence du médicament devenu consultant pour Servier

Le Pr Jean-Michel Alexandre, ancien grand responsable de l’Agence du médicament, aurait perçu près d’1,2 million d’euros en tant que consultant pour les laboratoires Servier.

0
2502
Un ex-patron de l’Agence du médicament devenu consultant pour Servier ©ThinkStock

Le cas du Pr Jean-Michel Alexandre soulève une évidente question déontologique : peut-on travailler pour le gouvernement en décidant de la mise sur le marché de médicaments fabriqués par de grands groupes pharmaceutiques, puis devenir conseiller – et donc être rémunéré – par ces mêmes grands groupes ?

Près d’1,2 million d’euros aurait été versé à ce professeur en pharmacologie par le laboratoire Servier pour ses services de consulting entre 2001 et 2009. « Sa mission consistait, selon les demandes de Jacques Servier, à analyser des dossiers touchant à l’efficacité des médicaments en développement ou déjà mis sur le marché », rappelle Le Figaro. Effectivement, le Pr Alexandre s’y connaît plutôt bien en petites pilules… Entre 1980 et 2000, l’homme a été président de la commission d’autorisation de mise sur le marché à l’Agence du médicament, puis directeur de l’évaluation des médicaments et président du comité des médicaments.

Après avoir quitté ses fonctions au sein de l’Agence du médicament, le Pr Alexandre aurait été consultant pour une trentaine de laboratoires à travers le monde. Mais c’est avec Servier qu’il a empoché la plus belle somme d’argent.

Selon vous, que cache cette affaire ? Donnez-nous votre avis !

JT