Un mariage, combien ça coûte ?

De la réception à la robe en passant par les animations, un mariage coûte en moyenne la bagatelle de 14 000 euros. À ce prix-là, qu’est-ce qu’on a ?

0
1148
Pour vivre le plus beau jour de sa vie, il faut y mettre le prix ! ©ShutterStock

A circonstances exceptionnelles, dépenses exceptionnelles. Même si le nombre de mariages, estimé à 240 000 par an, est en baisse, ceux-ci coûtent de plus en plus cher. Grosso modo entre 14 000 et 15 000 euros pour des premières noces orchestrées en bonne et due forme. Et environ 7 000 euros pour un remake. Dans les grandes agglomérations, le budget grimpe d’un peu plus de 11 000 euros tandis qu’il fond de moitié en milieu rural.

Réception et robe de mariée au sommet des dépenses

Principal poste de dépenses dans tous les cas : la réception. Comptez 6 400 euros, dont 2 200 pour la location de la salle, en pleine saison et 4 200 euros pour le repas et les boissons. Évidemment, ce chiffre varie selon le nombre de convives. Deuxième gros budget : la robe de la mariée. Si elle coûte en moyenne 1 000 euros hors accessoires (chaussures, lingerie, etc.), certains modèles sont accessibles à partir de 150 euros alors que d’autres franchissent allègrement le cap des 8 000 euros. Sans parler de la mise en beauté le jour J qui frise souvent les 250 euros. Le marié, lui, revient moins cher : 550 euros chaussures et costume inclus. Pour les alliances, Madame coûte 350 euros en moyenne et Monsieur 250 euros. C’est moins cher que la plupart des bijoux dont on nous vante l’éternité à la télé. Côté festif, l’animation et la musique lorsqu’elles sont assurées par des professionnels, qui savent mettre de l’ambiance, ainsi que les cours de danse de salons auxquels se livrent les futurs mariés, grèvent le budget global de 1 350 euros. Enfin, même si aujourd’hui, tout le monte shoote tout le monde avec son smartphone, de belles photos prises par un vrai photographe garantissent de bons et rares souvenirs. Pour lui, ce sera 1 000 euros tirages inclus. Celles et ceux qui veulent en plus s’offrir les services d’un cameraman devront débourser 800 euros.

Mariage : un tiers du budget pour les familles

À toutes ces dépenses, viennent se greffer les éventuelles dragées, les fleurs de la salle de réception, la décoration de la voiture, le bouquet de la mariée, les prestations religieuses, la location d’un véhicule de prestige et la papeterie. Quant aux faire-part, aux remerciements et aux menus, ils engloutissent à eux seuls 400 euros. Si en plus, les mariés s’offrent une nuit de noces dans un hôtel un peu classe, ils sortiront 250 euros de plus. Toutes ces sommes sont assumées aujourd’hui aux deux tiers par les futurs époux eux-mêmes et à un tiers par les familles. Et pour cause. En se mariant plus tard qu’auparavant, les futurs conjoints ont eu le temps d’épargner un minimum. Mariage coûteux, mariage heureux.

A lire aussi :

Contrat de mariage : comment s’y prendre ?

C’est prouvé, le mariage fait grossir

Pas de sexe pour la moitié des couples pendant la nuit de noces

Alexandra Da Rocha